Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr



eMarrakech .info - publié le Vendredi 9 Octobre à 11:09

Le marchandage sordide de la DRS

None








Selon une source proches du ministère des affaires étrangères algérien, contactée au téléphone par Polisario Confidentiel » la visite très récente des  7 ressortissants marocains aux camps du  Polisario à Tindouf  aurait fait l’objet d’un marchandage financier des plus sordides, après que six des sept membres du groupe aient décidé d’interrompre brutalement leur visite, ayant constaté les conditions de vie abominables des populations vivant dans les camps contrôlés par la Guérilla.

Des échanges très vifs se seraient alors déroulés entre les 6 réfractaires et leur « chef »  de délégation, un activiste bien connu,  ce dernier voulant les persuader de continuer la visite malgré les atrocités observées. Ces derniers voulaient en effet rebrousser chemin au plus vite, après avoir constaté qu’en dehors du parcours « officiel », balisé par la direction du Front Polisario, c’est une toute autre réalité qui leur a été donnée à voir.

Certains sahraouis vivant dans les camps, ayant en effet eu vent de la visite des 7 marocains, ont décidé de s’  « inviter » lors d’une « cérémonie » d’accueil, et ont alors révélé au groupe de marocains que toute la mise en scène préparée pour leur venue a été préparée la semaine précédente par les militaires algériens, qui ont acheminé des denrées alimentaires, et ont même entrepris de …repeindre les bâtiments  du Front Polisario.

Suite au scandale, des éléments de la DRS (Direction Renseignement Sécurité, les services secrets algériens) sont venus en urgence à Tindouf lundi soir afin d’apporter des « instruments financiers » censés calmer la colère des activistes.

Cet épisode, contenu avec le plus grand mal par l’Algérie, vient se greffer sur une situation très précaire du Front Polisario, qui, miné par les querelles intestines et les défections récentes de ses cadres, ne compte plus que sur Alger pour se maintenir.

Ecrit par Khalid Ibrahim Khaled


Source : http://sahraouismarocain.blogspot.com/2009/10/le-m...


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles