Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - Lemag - publié le Mercredi 5 Février à 11:17

Le maire de Laâyoune condamne les crimes du polisario contre les manifestants sahraouis




Laâyoune - Hamdi Oueld Errachid, président du Conseil municipal de Laâyoune, a condamné, mardi, les pratiques répressives du polisario à l'encontre des manifestants qui ont organisé un sit-in devant le siège du HCR, dans les camps de Tindouf, les 23 et 24 janvier, pour protester contre la violation par le commandement du polisario et les forces algériennes des droits de l'Homme à l'intérieur des camps.



hamdi ould errachid
hamdi ould errachid
Les pratiques répressives et les violations perpétrées à l'encontre des manifestants dans les camps de Tindouf mettent à nu l'incrédibilité de la thèse des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc, a indiqué M. Oueld Errachid dans une déclaration à la presse, au terme de la session ordinaire de février 2014 du Conseil municipal de Laâyoune.

Les abus commis dernièrement contre les manifestants à Tindouf, qui ont subi violence et persécution, dévoile la souffrance des séquestrés, privés de leurs droits les plus élémentaires, ce qui constitue une violation grave des conventions internationales des droits de l'Homme, a souligné M. Oueld Errachid, ajoutant que pour les séquestrés, ces pratiques répressives ont démasqué les stratagèmes de désinformation mis en œuvre par le polisario dans les camps de Tindouf.

Pour le président du Conseil municipal de Laâyoune, le calvaire des Sahraouis séquestrés à Tindouf ne prendrait fin que lorsqu'ils regagneraient la mère patrie, où ils peuvent exercer l'ensemble de leurs droits et gérer leurs affaires par eux-mêmes dans le cadre de l'autonomie.

Dans ce sens, il a souligné que la proposition d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara constitue un chantier énorme, réel et réalisable, à même d'assurer à la population sahraouie une vie digne et une autogestion de ses affaires.

Cette initiative, qui jouit d'une unanimité internationale, est un choix découlant de la conviction des sahraouis quant à leur attachement au glorieux Trône Alaouite, à travers la Baïa qui les lie aux Rois de la dynastie alaouite, a-t-il conclu.

               Partager Partager


Commentaires