Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Mardi 3 Mai à 09:56

Le groupe émirati "Green Valley" investira 3 milliards de DH dans le secteur immobilier au Maroc





Le groupe immobilier émirati "Green Valley" investira 3 milliards de dirhams dans des projets immobiliers au Maroc, a annoncé le groupe, lundi soir à Casablanca.

La stabilité dont jouit le Royaume et les relations d'amitié et de fraternité le liant aux Emirats Arabes Unis étaient dernière le choix du groupe d'investir dans plusieurs villes marocaines, a déclaré le DG groupe, Ali Al Salami, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du projet immobilier "Green Valley City Marrakech".

Pour sa part, Youssef Mansour, DG de la filiale du groupe au Maroc, a souligné que le groupe "Green Valley", déjà présent dans le Royaume avec les projets "Emirates Résidence" et "Casa Résidence" à Casablanca-Bouskoura, consolide aujourd’hui ses investissements au Maroc en lançant un nouveau projet immobilier à Marrakech. 

"Le projet Green Valley City Marrakech abrite plus de 350 villas de luxe avec piscine et une vue sur l’Atlas ainsi qu’un ensemble de loisirs", a-t-il poursuivi, notant que ce projet reflète l’expérience du groupe dans le secteur immobilier.

Rappelant que Green Valleye est présent dans 16 pays dans le monde, M. Mansour a indiqué que le groupe a choisi la ville Ocre afin de répondre à sa clientèle au Moyen-Orient. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara