Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 6 Avril à 16:21

Le doctorant marocain Hicham Badri lauréat du Prix de la meilleure thèse AFRIF 2015



Rabat - Le doctorant marocain Hicham Badri a reçu le Prix de la Meilleure Thèse de l'Association française pour la reconnaissance et l'interprétation des formes (AFRIF) au titre de l'année 2015.



Soutenue, le 1er décembre 2015, cette thèse, intitulée "Méthodes parcimonieuses et invariantes d'échelle en traitement d'image", présente de nouvelles approches à base de parcimonie et d'invariance d'échelle pour le développement de techniques rapides et efficaces en traitement d'images, indique mercredi un communiqué de la présidence de l'Université Mohammed V de Rabat qui félicite "chaleureusement" le lauréat pour ce prix. 

Cette thèse a été préparée et réalisée en cotutelle entre le Laboratoire de recherche en informatique et télécommunications (LRIT) de la Faculté des Sciences (FSR), relevant de l'Université Mohammed V de Rabat, et le centre de recherche INRIA de Bordeaux sous la direction des professeurs Driss Aboutajdine (FSR/Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique-CNRST) et Hussein Yahia (INRIA/Bordeaux).

L'AFRIF a créé ce prix, en France comme à l'étranger, en reconnaissance et interprétation des images et des formes, afin d'encourager et de promouvoir la recherche dans ce domaine et plus spécifiquement de récompenser les meilleurs travaux doctoraux sur ces sujets.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara