Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


APS - publié le Mardi 21 Juin à 11:27

Le dividende démographique : chance et menace pour l’Afrique, selon Mahammed Boune Abdallah Dionne





Le dividende démographique constitue tout autant une chance qu’une menace pour les pays africains, lesquels doivent la saisir afin d’en faire un atout majeur, pour arriver à « un résultat palpable de développement », a affirmé le Premier ministre Mahammed Boune Abdallah Dionne.

« Le dividende démographique est une chance pour nous pays africains qu’il convient de saisir afin de le transformer en atout majeur et en résultat palpable de développement. Mais, il faut dire aussi que c’est une menace, si nous n’arrivons pas à définir les stratégies adéquates d’inclusion sociale », a-t-il prévenu.
 »Sur le plan démographique, dit-il, l’Afrique possède un atout magnifique qui est sa population jeune en âge de travailler et en plein accroissement et qui constitue une opportunité unique pour réaliser le dividende démographique », a dit le Premier ministre.
Il présidait à Dakar l’ouverture du Symposium de haut niveau sur le dividende démographique et le développement de l’Afrique.
Le PM estime que »la problématique du dividende démographique est un sujet incontournable, sa capture devient un défi majeur du développement au cours des prochaines années ».
Selon lui, il s’agit de  »considérer que ce bonus démographique qui favorise une croissance inclusive ne constitue qu’un potentiel dont la captation requiert la mise en œuvre d’une véritable stratégie ».
 »Au delà des stratégies de développement humain, il faudrait une approche beaucoup plus holistique, (…) », a préconisé M. Dionne qui a relevé en outre  » l’exigence des transformations structurelles des économies africaines ».
 »Il n’y a pas de solutions sans de nouvelles capacités productives. Si on veut créer de l’emploi, on ne travaille pas de manière virtuelle, on travaille pour créer de la richesse et cette richesse, tant qu’on continuera à exporter des matières de base, des matières primaires, nous allons exporter le travail des jeunes africain ».
Il a assuré que la problématique du dividende numérique est au cœur des préoccupations du Sénégal et de celles du Président Macky Sall. Cela s’est, selon lui, traduit par la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE).  »Le Sénégal a très tôt compris que la population est au début et à la fin de tout processus de développement », a ajouté M. Dionne.
Il a rappelé que le gouvernement sénégalais a entamé le processus d’élaboration d’un document d’orientation nationale sur la capture du dividende démographique avec l’appui du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus