Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


APS - publié le Mercredi 30 Mars à 11:30

Le conteur algérien Mahi Seddik au Festival du conte de Larache (Maroc)



ALGER - Le conteur professionnel et auteur algérien, Mahi Seddik, prendra part au premier Festival international du conte de Larache, près de Tanger (nord du Maroc) prévu du 4 au 6 avril, indiquent les organisateurs.



Habitué des rondes populaires et du théâtre de la "Halqa", Mahi Seddik sera convié à présenter des contes puisés dans le patrimoine oral algérien, particulièrement du Grand Sud.

Des artistes et conteurs en provenance du Maroc, du Congo et de France prendront part à cette manifestation placée sous le signe du "conte maghrébin et africain".

Organisé par l'association "Les amis de la médiathèque Abdessamad Kenfaoui" en collaboration avec un réseau de bibliothèques français, le Festival international du conte de Larache vise à préserver le patrimoine immatériel conté, en favorisant l'échange culturel.

Natif de Sidi Bel Abbes, Mahi Seddik, qui a suivi une formation dans le 4e art s'attache depuis plusieurs années à promouvoir et à revivifier la tradition orale, disparue, des Goual (conteurs).

Le conteur a animé ces dernières années, à la faveur des festivals organisés à travers l'Algérie, de nombreux espaces et ateliers consacrés au conte populaire, et assuré des cycles de formation en Tunisie et aux Emirats Arabes Unis, notamment.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara