Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Mardi 5 Juillet à 11:23

Le conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra approuve trois accords de partenariat




Laâyoune - Le conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra a approuvé, lundi à l'occasion de sa session ordinaire de juillet 2016, trois accords de partenariat relatifs au développement des secteurs de l'équipement et du transport, de l'éducation nationale et de la formation professionnelle, et de l’enseignement supérieur.



Le premier de ces accords, qui vise la réhabilitation des aéroports et des routes dans la région, porte sur la construction et l'équipement de l'aéroport de Smara pour le préparer à accueillir des vols civils, l'expansion de la route entre Laâyoune et Smara et entre Smara et Tan-Tan, la construction de la liaison routière entre Smara et Amgala sur 95 kilomètres, ainsi que l'extension de la route reliant Tan-Tan et Laâyoune et de la route entre Laâyoune et Dakhla.

Le deuxième accord, conclu entre le conseil régional et le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle - département de la formation professionnelle- et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), concerne particulièrement l’activation et le suivi des travaux de la commission régionale pour la formation professionnelle créée conformément aux dispositions légales, l'établissement et le suivi de l'Observatoire régional de la formation et des compétences, ainsi que la réalisation d’études afin de définir les besoins en matière de formation professionnelle au niveau de la région.

Il s’agit également d'élaborer des cartes prévisionnelles ayant trait à la formation professionnelle dans la région, exécuter des projets de développement en collaboration avec les intervenants et les parties concernées au profit de la population de la région, mettre en place des formations qualifiantes pour favoriser l'intégration des jeunes et accompagner les chantiers de développement qui y sont menés en coordination avec les associations professionnelles. Approuvé à l'unanimité par les membres du conseil présents, cet accord vise à impliquer les représentants du conseil régional dans la commission de suivi et d’évaluation des sessions de formation organisées par le secteur de la formation professionnelle, soutenir les programmes de formation qui ciblent les enfants issus de familles à revenu limité et en provenance des zones rurales ainsi que les personnes à besoins spécifiques, et contribuer à la réussite des programmes de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), notamment l’axe concernant le capital humain, à travers l’implication des associations de la société civile dans les programmes de la formation professionnelle.

Les parties signataires se sont engagées à remplir les objectifs tracés par la stratégie nationale de la formation professionnelle 2021 en matière de formation professionnelle de base.

Il s'agit d’augmenter le nombre des stagiaires de 6.839 en 2015 à 10.755 en 2021, d’atteindre une rentabilité de 95 pc des établissements de la formation professionnelle dans la région, d’enregistrer un taux d’insertion des lauréats de 80 pc (sur les 3 ans suivant l'obtention des diplômes) et de former 50 pc des stagiaires dans les entreprises.

Le troisième accord de partenariat, signé entre le conseil régional et l’Université internationale d’Agadir, vise à mettre en place une coopération fructueuse entre les deux parties en matière d’ingénierie de la formation, à programmer des sessions de formation continue et à qualifier les lauréats chercheurs.

Ce partenariat, dont la validité s’étale sur 3 ans renouvelables, stipule également la création d’un comité d’orientation de suivi et d’exécution.

Les deux parties ont souligné la nécessité de promouvoir la formation professionnelle, d’améliorer les stratégies de formation, d’accompagner les établissements publics, les acteurs économiques et les investisseurs, de mettre en place des programmes de formation pour faciliter l’intégration des jeunes et de répondre aux besoins de la Laâyoune-Sakia El Hamra en matière de ressources humaines.

Lors de cette session présidée par le 1er vice-président du conseil, Said Joumani, en présence du secrétaire général de la Wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia Lhamra, Bouabid El Guerrab, les membres du conseil ont approuvé la création d’une société de développement régional.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».