Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 10 Novembre à 10:22

Le cinéma marocain à l'honneur à l'Institut du Monde Arabe



Paris - Le cinéma marocain sera à l'honneur à l'Institut du Monde arabe (IMA) de Paris avec la projection, du 13 au 18 novembre, des meilleures productions marocaines des dernières années.



Organisée dans le cadre de la saison dédiée au Royaume, cette programmation cinématographique mettra en lumière la création marocaine dans le domaine du 7-ème, indique-t-on auprès de l'IMA qui souligne que la cinématographie marocaine a connu récemment un essor exceptionnel et incomparable.

"De plus en plus de films marocains participent à des manifestations internationales, où ils sont remarqués et récompensés", relève la même source, faisant savoir que la sélection de longs et courts métrages récents, fictions et documentaires qui sera projetée dans le cadre de cette programmation sera l'occasion de découvrir ou de revoir des films qui ont marqué ces dernières années, voire de présenter des films inédits.

Chaque séance sera suivie d'un débat avec le réalisateur ou la réalisatrice, précise l'Institut, ajoutant que dans ce contexte, une carte blanche sera consacrée à la Cinémathèque de Tanger pour "présenter et faire connaître l'action et les projets de celle-ci".

Une table ronde réunissant des professionnels des deux rives sera également organisée le 15 novembre autour des trois fonds d'aide du Centre Cinématographique Marocain (CCM) à savoir: le Fonds d'Aide à la production, le Fonds d'aide à l'organisation des festivals et le Fonds d'aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma, dont l'action conjuguée permet au cinéma marocain le dynamisme qui est le sien aujourd'hui, précise l'IMA.

Cette programmation sera ouverte par la projection du long-métrage "Adios Carmen" du jeune réalisateur marocain Mohamed Amine Benamraoui et qui raconte l'histoire d'une enfant de 10 ans qui vit seul avec son oncle depuis que sa mère s'est remariée, un mariage de contrainte pour cette femme dont la condition de veuve fait jaser le voisinage.

Des avant-premières et des soirées spéciales viendront en outre enrichir cette programmation cinématographique tout au long de la tenue de la manifestation dédiée à la création dans le Maroc d'aujourd'hui et qui se poursuit jusqu'à fin janvier prochain.

 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara