Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


TAP - publié le Samedi 9 Janvier à 11:51

Le chanteur tunisien Mohamed Ahmed s'éteint à l'âge de 85 ans



Tunis - Après une carrière artistique de plus d'un demi-siècle, Mohamed Ahmed, surnommé auparavant "le chanteur des jeunes", s'est éteint vendredi, à l'âge de 85 ans.



Considéré parmi les pionniers qui ont renouvelé la chanson tunisienne des années 50, le défunt est compositeur et interprète de près de 300 chansons, en plus de plus de 30 chansons composées pour d'autres artistes.

Il a laissé derrière lui un legs artistique énorme avec des chansons sentimentales aux belles mélodies et formes poétiques en dialectal tunisien, à l'instar de «Ah Mel-Aynine» (Oh Tes Yeux), «Gaddek Yesher Ya Meziana» (Tu es Sublime) et «Zeed Eddallel ala galbi» (Je n'en Peux plus de tes Caprices).

Né le 20 janvier 1930 à Tunis, feu Mohamed Ahmed est le disciple de Khemais Tarnène, Saleh El Mahdi, Kaddour Srarfi et Abderrahmène Al-Mahdi, pionniers de la chanson tunisienne, qui lui ont appris à jouer au Oud ainsi que les principes du Maqam, des Mouachahats et du Malouf.

Il avait rejoint la «Troupe El-khadra» de son parrain Kaddour Srarfi qui l'avait introduit, en 1950, à l'établissement de la Radio Tunisienne avec quatre de ses propres chansons. Aussitôt, il s'était installé pour son propre compte au sein de la «Troupe El-Manar».

En 1957, il a officiellement rejoint la Radio Tunisienne aux côtés d'autres artistes connus de l'époque, entre autres, Ahmed Hamza, Chedli Anouar, Naama et Safia Chamia. 

La dépouille du défunt sera inhumée, ce samedi, au cimetière El-Jallez à Tunis.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara