Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Mercredi 9 Mars à 20:26

Le Suriname annonce le retrait de sa reconnaissance de la pseudo "RASD" (ministère)






Le ministère des Affaires étrangères de la République du Suriname a publié ce mercredi un communiqué annonçant le retrait de sa reconnaissance de la pseudo "RASD", a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC). 

"La République du Suriname, qui avait reconnu la pseudo +RASD+ le 21 août 1982, a indiqué à travers un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères que cette décision est animée par son souhait d'adopter une neutralité constructive visant à accompagner les efforts des Nations Unies et de la Communauté Internationale afin de trouver une solution politique, juste et mutuellement acceptable" au conflit autour du Sahara marocain, a précisé le MAEC dans un communiqué. 

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, a eu un entretien téléphonique avec la ministre des Affaires étrangères de la République du Suriname, Mme Niermala Badrising, au cours duquel il a salué, au nom du Maroc, cette décision sage du gouvernement du Suriname, annonçant la rupture des relations diplomatiques avec l'entité fantoche de la "RASD". 

M. Mezouar a exprimé à son homologue surinamienne la gratitude du Maroc pour cette position constructive qui s'inscrit en droite ligne des efforts des Nations Unies en vue de parvenir à une solution politique et définitive à ce différend régional sur la base du projet d'autonomie marocain qualifié par la Communauté Internationale de sérieux, crédible et réaliste, a ajouté le ministère. 

Les deux ministres s'étaient auparavant entretenus en marge de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP 21 à Paris, a rappelé la même source.

               Partager Partager