Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 6 Novembre à 21:28

Le Roi : "le Maroc ne sera jamais une fabrique pour les martyrs de la trahison"





Le Roi Mohammed VI a affirmé, jeudi, que le Maroc "ne sera jamais une fabrique pour les martyrs de la trahison", en soulignant que si l'erreur est humaine, la trahison reste "impardonnable".

"Il est vrai que la Patrie est clémente et miséricordieuse, et elle le restera, mais une seule fois et pour celui qui se repent et revient à la raison", a tenu à préciser le Souverain dans un discours à la Nation à l'occasion du 39è anniversaire de la Marche verte.

SM le Roi a ainsi mis en garde ceux qui persistent à trahir la Patrie, rappelant que toutes les législations nationales et internationales considèrent que "l'intelligence avec l'ennemi relève de la haute trahison".

Il n'y a pas de degrés en patriotisme ou en trahison, a tenu à préciser le Souverain, en ce sens que "soit on est patriote, soit on est traitre".

Et de souligner que les vrais martyrs sont "ceux qui ont donné leur vie pour la liberté et l'indépendance de la Patrie, et ceux qui ont consenti au martyr pour en défendre la souveraineté et l'intégrité".

"C'est pourquoi Je dis : Halte aux surenchères sur le Maroc, et halte à l'instrumentalisation de l'espace des droits et des libertés garantis par le pays pour comploter contre lui", a averti le Souverain.

Evoquant la question des droits de l'Homme, SM le Roi a souligné que le Maroc dispose de ses instruments et de ses institutions propres, dont le sérieux et la crédibilité sont reconnus internationalement, pour prendre à bras le corps toutes les questions liées à ces droits, rappelant que le Royaume est le seul pays de la région qui collabore avec les procédures spéciales du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies.

Le Maroc, a assuré le Souverain, est également disposé à s'ouvrir davantage sur les différentes instances et les divers organismes internationaux des droits de l'Homme, qui font preuve d'impartialité et d'objectivité dans le traitement des questions le concernant.

SM le Roi a également affirmé de manière ferme et sans équivoque que le Maroc refuse la politique de minimisation de ses initiatives et de dramatisation des événements qui se produisent dans les Provinces du Sud, en échange du silence et de la compromission par rapport à ce qui se passe à Tindouf et dans les pays voisins.

"Notre attachement à la création des conditions d'une vie digne pour nos citoyens, n'a d'égal que Notre volonté de garantir l'ordre public et la sécurité des citoyens dans le cadre de l'Etat de droit", a souligné le Souverain.

Et d'ajouter, à ce propos, que le Maroc refuse tous les agissements visant à porter atteinte à sa sécurité et sa stabilité, précisant que le Royaume entend s'y opposer en toute responsabilité et avec toute la fermeté requise, dans le cadre de la loi et sous l'autorité de la justice.
 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara