Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Farid Mnebhi - publié le Mardi 10 Avril à 11:59

Le Roi du Maroc lance officiellement le Régime d’Assistance Médicale






Le Roi du Maroc lance officiellement le Régime d’Assistance Médicale
Le Roi du Maroc a procédé, le 09 avril 2012 à Casablanca, au lancement officiel de régime d'assistance médicale (RAMED) qui devra bénéficier à environ 8,5 millions de personnes économiquement faibles, soit 4 millions en situation de pauvreté absolue, 4,5 millions en situation précaire et près de 160.000 bénéficiaires légaux parmi les pensionnaires des centres de protection sociale, des établissements pénitentiaires et les personnes parrainées par l'Etat.

En vertu de ce régime, les personnes en situation de pauvreté bénéficieront gratuitement des soins de santé, alors que celles en situation de vulnérabilité devront payer 120 dirhams annuellement par personne sans dépasser 600 dirhams par foyer.

Ce nouveau régime médical est fondé sur les principes de l'assistance sociale et de la solidarité nationale au profit de la population pauvre et qui n'est pas éligible au régime de l'assurance maladie obligatoire (AMO). Les bénéficiaires du RAMED sont couverts sans aucune discrimination due à l'âge, au sexe et à leurs antécédents pathologiques ou à leurs zones de résidence.

La RAMED vient donc consacrer le principe d’équité en matière de services hospitaliers et concrétise le droit d’accès à la santé pour la population marocaine, particulièrement pour les couches démunies et vulnérables.

Ce régime se mettra en place, de façon progressive en trois étapes pour ne pas transformer l'espoir des citoyens en désespoir et ne sera totalement opérationnel qu’à partir de janvier 2013.

La première étape a commencé le 13 mars dernier, et concerne l'amélioration de l'offre sanitaire dans les hôpitaux ainsi que l'accès aux soins de santé et aux urgences, à travers notamment la création des urgences de proximité.

La 2ème étape porte sur le renforcement des acquis par l'équipement et l'aménagement des hôpitaux identifiés, surtout dans le domaine des urgences,

Et la dernière phase va démarrer le1er janvier 2013 Elle sera marquée par la mise en place de l'arsenal juridique et la résolution des problèmes des ressources humaines et du financement.

Il est à souligner que cette initiative royale d’envergure et louable a été saluée et soutenue par l’UNICEF et l’OMS.

Le RAMED est considéré comme un des chantiers de règne du souverain marocain aux côtés de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), car il permet de démocratiser les soins de santé et de favoriser les conditions d’une vie digne et prospère.

Enfin le lancement officiel du RAMED par le Souverain témoigne de la sollicitude royale envers les personnes économiquement faibles et traduit la volonté du Roi du Maroc de suivre de près la mise en œuvre de ce régime public fondé sur les principes de l'assistance sociale et de la solidarité nationale et destiné à l'amélioration des conditions de vie et de santé de milliers de citoyens.

L'accès aux soins n'est donc plus désormais un cadeau, mais un droit consacré par la nouvelle Constitution et confirme le principe d’équité d’accès universel aux soins de santé qui est devenu une réalité.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».