Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - Abdelghani Aouifia - publié le Lundi 16 Septembre à 12:45

Le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite à forte charge humanitaire




Rabat - La visite qu'effectue SM le Roi Mohammed VI, jeudi prochain au Mali, pour prendre part à la cérémonie d'investiture du nouveau président malien, revêt une profonde dimension humanitaire envers un pays frère profondément meurtri qui œuvre avec détermination pour se défaire d'une crise multidimensionnelle.



Le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite à forte charge humanitaire
Le déplacement royal intervient, en effet, quelques jours seulement après la décision du Souverain d'envoyer une aide humanitaire au peuple malien, un geste fort significatif et d'une haute portée qui illustre toute l'ampleur de la culture de solidarité agissante consacrée comme valeur fondamentale dans les relations du Royaume avec les pays frères et amis, en particulier ceux du continent africain.

Grâce à cette Initiative royale, une mission médicale spécialisée sera déployée dans la capitale malienne et un soutien logistique et humanitaire a été acheminé par les moyens aériens des Forces armées royales, en plusieurs rotations.

Un hôpital militaire de campagne sera ainsi mis en place dans le cadre de cette mission et restera ouvert à toute la population malienne qui devra bénéficier de plusieurs modules spécialisés et d'importants lots de médicaments.

L'initiative du Souverain vient donc réaffirmer la pleine solidarité du Royaume avec le Mali et son engagement sans faille en faveur du développement de ce pays.

Il s'agit-là d'un geste qui s'inscrit dans la continuité d'une tradition instituée par le Maroc, pays fidèle à ses valeurs de solidarité et fier de son statut d'acteur actif et efficace sur les scènes régionale et internationale.

Peu après l'annonce de l'initiative royale, le geste de SM le Roi envers le Mali a été hautement apprécié sur la scène internationale et malienne.

A Washington, le Gatestone Institue, un think tank américain de renommée internationale spécialisé dans les questions stratégiques et de défense, a vu en ce geste royal une initiative qui s'inscrit dans la lignée du leadership moral et humanitaire du Souverain, et porte le cachet d'une diplomatie royale agissante et solidaire, soucieuse des impératifs de la stabilité régionale et des aspirations au progrès et à la prospérité des pays africains frères.

L'importance de premier plan qu'accorde SM le Roi aux relations avec les pays africains est aussi "l'expression d'une vision royale qui prône une coopération mutuellement bénéfique dans la stabilité, en veillant au bien-être des populations de la région", a indiqué le think tank.

Pour le Meridian International Center, une institution washingtonienne dédiée à la diplomatie publique, les actions humanitaires du Souverain se veulent l'expression de ce "rôle constructif de médiateur au service des causes de la paix et de la stabilité" que joue le Maroc dans la résolution des conflits, "fidèle en cela à une tradition millénaire de tolérance et d'ouverture".

A Bamako, l'acte de solidarité décidé par le Souverain a été hautement salué par les responsables et les acteurs de la société civile maliens, qui ont vu en l'initiative royale un nouveau pas vers le renforcement des liens historiques entre les deux pays.

Le Royaume a été, en effet, le premier pays à accourir au chevet du Mali, dépêchant, au summum de la crise malienne, une aide humanitaire au Niger, au profit des réfugiés maliens ayant fui les combats déclenchés dans leur pays.

Dans le cadre du même conflit, le Maroc avait également procédé à l'envoi de 50 tonnes de denrées alimentaires ainsi que de produits pharmaceutiques en faveur des déplacés internes, victimes des hostilités, dans le but d'alléger la pression sanitaire et humanitaire subie par le Mali en raison de la crise.

Le Royaume s'était en outre engagé de contribuer avec cinq millions de dollars US pour le financement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), lors de la première Conférence des donateurs qui s'est tenue à Addis-Abeba.

Un tel engagement clair et sans équivoque n'a pas échappé aux partenaires clefs du Maroc au sein de la communauté internationale, qui apprécient hautement le rôle positif et constructif que le Royaume ne cesse de jouer pour le règlement de la crise multidimensionnelle au Mali.

Ce rôle connu et reconnu est l'illustration du statut du Maroc, qui a su renforcer, sous l'impulsion du Souverain, sa vocation en tant que partenaire sûr et respecté pour la paix et la sécurité internationales.

Les efforts consentis par le Maroc pour le règlement des crises similaires à celle qui a affecté le Mali participe, par ailleurs, d'un principe de base adopté par le Maroc, à savoir le développement humain durable, source de préservation de la dignité.

SM le Roi Mohammed VI avait pertinemment souligné lors d'une récente visite au Sénégal dans le cadre d'un périple africain que "le Royaume du Maroc a toujours inscrit les intérêts vitaux de notre grand Continent et la coopération avec les pays africains frères au premier rang de son action extérieure, privilégiant une coopération Sud-Sud solidaire et mutuellement bénéfique, pour la réalisation d'un développement humain durable, source de préservation de la dignité de nos populations africaines et contribution active à leur épanouissement, dans la paix et la sécurité".

Cet engagement inlassable en faveur des populations en difficulté fait du Royaume une source d'inspiration dans une Afrique qui aspire à s'imposer sur l'échiquier mondial.

Il témoigne de toute l'importance que représente l'Afrique pour le Royaume dont les relations avec le continent sont imprégnées d'une réelle abnégation, qui renvoie à des liens indéfectibles marqués du sceau d'une solidarité accrue.



               Partager Partager


Commentaires