Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Farid Zerrouq - publié le Vendredi 20 Mai à 10:05

Le Rêve Amérocain




Cela ne doit pas nous empêcher de prendre note, afin d’essayer de nous améliorer, car nous ne sommes pas parfaits, comme les américains ne sont pas parfaits, à la différence que eux, en sont conscients, et travaillent à se corriger, dans une démarche de progrès continu.



Le Rêve Amérocain
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ces derniers temps, notre pays est en train de jouer dans la cour des grands. Jugez plutôt :
1-Notre ouverture sur l’Afrique ;
2-La gestion du « malentendu » avec la France ;
3-La crise avec l’ONU ;
4-Le virage vers les trois mastodontes de l’orient : Russie, Chine, Inde ;
5-La crise actuelle avec les Etats Unis d’Amérique ;
6-Et, cerise sur le gâteau, distribution de bons points et de mauvais points à tout ce petit monde, en fonction des « Intérêts Supérieurs de la Nation ».

Alors, faut-il se réjouir de cette audace « patriotique » inouïe, ou faut-il, au contraire s’en inquiéter, et y voir une dérive, qu’il est urgent d’atténuer.

Je crois qu’il n’y a pas besoin de grandes démonstrations, pour dire, ce que beaucoup de marocains sensés pensent tout bas, que nous sommes en train de jouer avec le feu.

Aucun pays de la taille du Maroc, à part l’Iran et la Corée du Nord, n’oserait faire ce que nous faisons depuis quelques temps. Notre pays n’a ni la taille, ni, quand bien même, aucun intérêt, à tenir tête aux plus grandes puissances de la planète. Qu’est-ce qui nous a pris ?

Je crois qu’il faut se calmer, arrêter les déclarations et les communiqués tous azimuts, car c’est l’existence même de notre nation, que nous sommes en train de mettre en péril. Il faut, au contraire, réfléchir aux actions susceptibles de remettre notre pays en scelle, sur la scène internationale, en tant que « petit pays », exemplaire et sympathique, qui se développe tranquillement, et qui entretient des relations excellentes, avec ses Grands Amis, et Alliés Stratégiques, que sont la France, les Etats Unis d’Amérique, les Monarchies du Golfe, et d’autres pays du moyen orient, d’Europe et d’Afrique de l’Ouest.

Faut-il rappeler que les USA, c’est cinquante Etats, dont chacun, équivaut à la suède, la suisse, ou l’Italie. Il est urgent de donner à tous ces Etats, des garanties, que le Maroc, le premier à avoir reconnu leur pays, restera toujours fidèle à l’amitié séculaire qui nous lie.

Il faut aller de l’avant pour développer nos relations avec ce pays, par une meilleure représentation du Maroc, au niveau de tous les Etats : cinquante Ambassadeurs, avec des objectifs, des moyen, et une évaluation en continu. Il faut multiplier les échanges commerciaux par 20-30, au cours des 15 prochaines années, il faut mobiliser les marocains d’Amérique, et des autres continents, à travers des financements et un accompagnement, pour en faire nos clients de demain, et les distributeurs de nos produits dans ces pays.

Je n’oublierai jamais, le chef de notre diplomatie, en train de faire un discours, dans un meeting du RNI, sur la stratégie américaine, du « désordre constructif » dans la région. Mon Dieu, quel gâchis !

Il n’est pas le seul, beaucoup d’élus, de journalistes, de politiques, se sentent obligés d’en rajouter, parfois, sans vraiment y croire, mais uniquement, pour faire bonne impression. C’est parmi eux, qu’il faut chercher les vrais « faux amis » du Royaume, mon cher ami.

Mais le comble, c’est cette image de l’Ambassadeur des Etats Unis, qui semblait passer un mauvais quart d’heure, lors de sa convocation par les autorités marocaines.

On n’a pas le droit de détruire de cette manière, ce que feu SM Hassan II, ce grand Roi, a mis quarante ans à construire, dans le domaine des relations internationales. On n’a pas le droit de mettre en danger l’avenir de nos petits enfants, sous quelque prétexte que ce soit.

Et le fameux rapport américain sur les droits de l’homme au Maroc, il faut, tout simplement, tuer cette mouche qui nous pique, à chaque fois que quelqu’un parle de nous. Parfois, il n’y a pas meilleure parade que de garder le silence et de laisser passer. Nous parlons trop, beaucoup trop. Soyons plus discrets.

Cela ne doit pas nous empêcher de prendre note, afin d’essayer de nous améliorer, car nous ne sommes pas parfaits, comme les américains ne sont pas parfaits, à la différence que eux, en sont conscients, et travaillent à se corriger, dans une démarche de progrès continu.

Vive le Royaume du Maroc ! Vive l’amitié Maroco-Américaine !


Tagué : Farid Zerrouq

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».