Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Projet de loi JASTA, ou "Justice contre les sponsors du terrorisme", un veto in extremis du... | via @lemagMaroc https://t.co/eCrqsIw8TQ


Adam Sfali - publié le Mercredi 30 Mars à 09:14

Le Qatar souhaiterait recruter 50.000 travailleurs marocains




Londres : La question serait débattue, le 5 avril prochain, à Doha, par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.



Travailleurs au qatar - PH Archive
Travailleurs au qatar - PH Archive
Le Qatar serait demandeur de plus de mains d’œuvre marocaine. Le riche émirat du golfe souhaiterait ainsi recruter au royaume, un gros contingent de salariés.

Selon le journal londonien, Al Quds Al Arabi, citant des sources diplomatiques ‘arabes’ en poste à Rabat, le Qatar planifierait de recruter plus de 50.000 travailleurs, tous secteurs confondus, au Maroc.

Ces sources diplomatiques, ont indiqué que cette question sera à l’ordre du jour, de la visite de travail que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane effectuera le 5 avril prochain à Doha, durant laquelle, il co-présidera avec son homologue qatari, les travaux de la haute commission bilatérale.

Benkirane sera à la tête d’une forte délégation composée de ministres du gouvernement et de membres du patronat marocain.

Par ailleurs, le journal qatari, al-watan, a rapporté que le Roi Mohammed VI, actuellement en séjour privé aux Pays-Bas, a eu lundi, une conversation téléphonique avec le Cheikh Tamim, Emir du Qatar.

Je journal s’est contenté de généralités en indiquant que le contenu de la conversation entre les deux souverains, a porté sur les relations bilatérales entre les deux pays.

A noter que dans son plus récent guide des marocains résidant à l’étranger, le ministère marocain des affaires de la migration a indiqué que le nombre des marocains résidents au Qatar, s'élève à 75.000.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».