Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Khalid Ibrahim Khaled - Polisario Confidentiel - publié le Lundi 31 Août à 19:45

Le Polisario face à l’épreuve des élections au Maroc





Des sources bien informées dans les camps de Tindouf assurent que jamais le Polisario n’a été autant déstabilisé que par les élections du 4 septembre prochain au Maroc, où le front soutenu par l’Algérie voit l’engouement sans précédent des habitants sahraouis et leur engagement dans la campagne électorale comme un désaveu à ses prétentions de représentant de la population du Sahara occidental.

Fait particulièrement étonnant, même les activistes pro-Polisario dans les principales villes Laayoune, Smara, Boujdour, Dakhla, ont totalement disparu du paysage. Une attitude qui contraste avec les habituels jets de pierres des activistes contre les forces de l’ordre lorsque des délégations étrangères viennent sur place, pour ensuite enregistrer la scène et diffuser les vidéos sur les réseaux sociaux.

Cet emballement des jeunes sahraouis a poussé un site internet du Polisario à commenter amèrement que la campagne pour les élections communales et régionales du 4 septembre au Maroc, avait « révélé le vrai visage » des partisans du Polisario. Quelle est la véritable présence de ces « activistes des droits de l’homme auxquels les dirigeants du Polisario offrent argent et billets de voyage pour se rendre dans les camps de Tindouf, et aux côtés desquels ils s’empressent pour prendre des photos », commente amèrement le site « Futur du Sahara » dans une critique à peine voilée contre les chefs du Polisario.

Un autre site sahraoui opposé à l’inféodation du Polisario à l’Algérie, multiplie les piques contre Mohamed Abdelaziz. « Le Polisario n’a-t-il pas honte de revendiquer prétentieusement la représentativité des  sahraouis alors que sa prétendue armée de sympathisants et de partisans dans le territoire du Sahara occidental a été éclipsée par de simples élections routinières au Maroc », ironise le site.

L’embarras des élections qui se préparent au Maroc est venu s’ajouter au climat de fronde contre le Polisario dans les camps de Tindouf. Surtout que les habitants sahraouis sont encore sous le coup du scandale des détournements de l’aide internationale. Une aide humanitaire destinée aux camps, mais dont une grande partie était détournée par des notables du Polisario, avec la complicité de responsables algériens qui se servaient les premiers dès le débarquement de l’aide au port d’Oran.

Source : http://polisario-confidentiel.com/1309-sahara-occi...

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara