Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Polisario Confidentiel - publié le Mercredi 6 Octobre à 18:19

Le Polisario au bord de la scission suite à la libération annoncée de Mustapha Salma




C’est la mort dans l’âme, et sous le coup de pressions internationales et internes que l’Algérie et le Polisario se sont résolus à annoncer la libération du secrétaire général de la police du Front Moustapha Salma Ould Sidi Mouloud ce mercredi matin, à travers un communiqué laconique de leur bureau de presse.



Le Polisario au bord de la scission suite à la libération annoncée de Mustapha Salma
Si les conditions dans lesquelles il sera relâché ne sont pas encore connues, Le Polisario a néanmoins affirmé qu’il était en contact « avec des organisations internationales intéressées pour la mise en œuvre de cette décision », faisant probablement référence au Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) avec lequel des tractations seraient en cours selon plusieurs sources proches de la direction du Polisario. Selon ces mêmes sources, la décision de libérer Mustapha Salma aurait été prise mardi soir, lors d’un dîner houleux réunissant les responsables frontistes et les hauts gradés du Département Renseignement Sécurité (DRS) algérien dépêchés spécialement à Tindouf afin d’examiner la situation. Plus de la moitié des responsables du Polisario auraient quitté ce dîner suite à un désaccord profond avec la ligne « dure » prônée par Mohammed Abdelaziz et les colonels du DRS.

               Partager Partager


Commentaires
Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».