Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - publié le Lundi 6 Juillet à 15:23

Le Parlement portugais rejette une "motion de solidarité" avec la dénommée Takbar Haddi






Lisbonne - Le Parlement portugais a rejeté, vendredi, des résolutions proposées par certaines parties hostiles à l'intégrité territoriale du Maroc, visant à exprimer leur "solidarité" avec la dénommée Takbar Haddi
 
Les députés des partis de la coalition gouvernementale, à savoir le Parti social-démocrate (PSD) et le parti du Centre démocratique et social (CDS-PP) ont voté contre la "motion de solidarité", présentée par des partis de la gauche.

L'échec de cette tentative a mis ainsi à nu les allégations de la dénommée Takbar Haddi, qui tente d'instrumentaliser le décès de son fils Mohamed Lamine Haidala, qui est une affaire de droit commun, pour nuire à l'intégrité territoriale du Royaume.

Haidala avait succombé à ses blessures dans un hôpital d'Agadir suite à une rixe avec des voisins à Laâyoune.

"Il s'agit d'une affaire montée politiquement sans relation aucune avec la réalité", avaient, rappelle-t-on, souligné les Chioukhs Laaroussiyine dans un communiqué.

Ils ont affirmé que "le polisario a poussé la dénommée Tekber Haddi, dont le fils est décédé le 8 février dernier suite à une rixe avec ses voisins, à se déplacer à Las Palmas et observer un sit-in devant le Consulat du Royaume pour mener une campagne de dénigrement contre le Maroc "sans respect aucun pour le sang de son fils qu'elle a troqué contre une campagne mensongère, au lieu de se diriger vers les institutions judiciaires et de défense des droits de l'Homme à l'intérieur du pays".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».