Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - Lemag - publié le Vendredi 10 Janvier à 09:47

Le PI dépose officiellement sa plainte contre le chef du gouvernement



Rabat – Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation a reçu la plainte du parti de l’Istiqlal (PI), contre le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour “diffamation” et “non dénonciation de délit commis”.



Le PI demande dans cette plainte, dont copie est parvenue jeudi à la MAP, l’ouverture d’une enquête sur ce qu’il considère comme étant des “accusations gratuites” de la part du chef du gouvernement à l’encontre de dirigeants du parti.

Selon cette plainte, “le chef du gouvernement a proféré, lors de la séance mensuelle des questions orales consacrée à la politique générale du gouvernement, tenue le 31 décembre dernier, plusieurs accusations à l’encontre de dirigeants du parti (…), entre autres que Yasmina Baddou, membre du comité exécutif du parti et ancienne ministre de la Santé, est poursuivie au sujet d’appartements à Paris”.

Pour le parti, le chef du gouvernement a affirmé “disposer d’informations selon lesquelles plusieurs milliards sont déposés sur des comptes bancaires, tout en refusant d’en divulguer les titulaires, allusion faite à certains dirigeants du parti”.

La plainte, qui considère que “les allégations du chef du gouvernement contre certains dirigeants du PI constituent une atteinte à l’honneur et à la personne et une diffamation sanctionnées par la loi, invoque à cet égard les dispositions de l’article 442 et 444 du code pénal marocain et les articles 40, 45, 46, 47 et 48 du code de la presse.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus