Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - publié le Jeudi 11 Juin à 10:58

Le Moussem de Tan-Tan symbolise la paix et la tolérance, la fraternité et la solidarité (journal burkinabè)






Ouagadougou - Le Moussem de Tan-Tan, dont la 11ème édition a eu lieu du 23 au 27 mai dernier Sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, est un rendez-vous annuel qui symbolise la paix et la tolérance, la fraternité et la solidarité, souligne le journal burkinabè +Sidwaya
Le Moussem de Tan-Tan symbolise la paix et la tolérance, la fraternité et la solidarité (journal burkinabè)
Ce festival, qui a célébré une semaine durant, le patrimoine culturel et artistique du Maroc, notamment des populations nomades du Sahara, offre aux tribus de la région, l'opportunité de se retrouver et de renouer avec le passé à travers diverses activités qui magnifient la richesse et la diversité du patrimoine culturel des nomades au Sahara, ajoute le quotidien.

Dans un article intitulé "La culture des nomades du Sahara magnifiée", la publication fait remarquer qu'au Maroc, les populations nomades dispersées sur un large territoire, ont depuis 1963 un point de convergence annuel : "le Moussem de Tan-Tan", rappelant que la 11è édition était placée sous le thème "Le Moussem de Tan-Tan, patrimoine immatériel de l'humanité, garant de la cohésion sociale et vecteur de développement".

A l'origine, le Moussem de Tan-Tan était de simples retrouvailles, spontanées et régulières, entre populations nomades du Sahara autour de puits et de pâturages, vers le mois de mai, pour une semaine d'animation et de communion, écrit l'auteur de l'article.

Et de poursuivre que ce festival se veut aujourd'hui, non seulement une occasion propice pour assurer la transmission et la sauvegarde d'expressions culturelles diverses, attachées aux valeurs des tribus et des nomades de la région, mais aussi et surtout une opportunité pour célébrer le patrimoine culturel et artistique du Maroc tout entier, dans un esprit d'ouverture et de complémentarité.

Et au-delà de la joie et du plaisir de ces retrouvailles sur fond d'activités festives et commerciales, ajoute-t-on, le Moussem de Tan-Tan permet également aux notables et dignitaires des tribus "de débattre de divers sujets et préoccupations afférents à leur vie et à la solidarité sociale".

L'auteur de l'article rappelle que l'UNESCO, consciente de la grande valeur du Moussem de Tan-Tan en termes d'immense héritage légué aux générations et soucieuse de la sauvegarde d'un patrimoine immatériel qui fonde la culture des Nomades, a proclamé en 2005 ce festival comme "Chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité" et l'a inscrit en 2008 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité.

"Ce sacre précieux donne aujourd'hui à la culture nomade du Sahara une opportunité d'expression de sa richesse artistique, une occasion d'affirmation du savoir-faire et de l'ingéniosité, une possibilité de perpétuation des gestes et techniques que des femmes et des hommes des territoires du Sahara sont fiers de transmettre de génération en génération", soutient-il.

La publication met ainsi l'accent sur les efforts déployés par le Maroc pour préserver ce patrimoine ancestral et pour en faire un moyen de développement de la région.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».