Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Farid Mnebhi - publié le Mercredi 21 Décembre à 10:41

Le Maroc : un pays actif dans la politique de résorption des bidonvilles et de la construction des logements sociaux






Les autorités marocaines ont toujours accordé une grande attention à l’éradication des bidonvilles et des logements insalubres tout en préservant les intérêts des ménages.

La tâche, vous le conviendrez, est ardue, mais elle est en voie d’être réalisée grâce à la ferme volonté du Roi du Maroc de voir tous les citoyens à revenus très modestes vivre dans un logement digne.

D’ailleurs, très peu de pays peuvent s’enorgueillir de la réussite d’une telle politique de logements sociaux Une politique saluée par la communauté internationale et les organismes internationaux spécialisés. Une réussite d’autant plus saluée, que le Maroc n’est pas un pays producteur de pétrole ou de gaz.

Des derniers chiffres disponibles et je vous livre ceux de la seule région du grand Casablanca, il ressort que les objectifs fixés pour la période de 2010-2015 seraient en voie d’être atteints, sinon dépassés à savoir la livraison de 200 000 logements, si ce n’est beaucoup plus.

Sachant, que le déficit en logement est évalué actuellement à près de 600 000 logements sociaux ou assimilés, les autorités marocaines sont dans la capacité de répondre à ce défi, à court terme.
En effet, la capacité de mobilisation des promoteurs, le potentiel de financement, l’offre plus que nécessaire de matériaux de construction, la sécurisation des prêts consentis par les banques par un fonds de garantie et la volonté des banques à s’inscrire dans ce programme de résorption des bidonvilles ainsi que les mesures d’accompagnement du plan d’action, tant au niveau central, territorial, mais aussi le suivi du financement, la mobilisation du foncier et la levée des contraintes techniques inutiles permettront de répondre adéquatement aux besoins de logement d’une frange de la population marocaine et de préserver sa qualité de vie.

Cette même politique est menée avec rigueur, efficacité et équité dans toutes les autres régions du Maroc, de Tanger à Lagouira. N’en déplaise à certaines parties hostiles au Maroc. Ils n’ont qu’à en faire de même dans leur pays pour leurs citoyens. Avec leur rente pétrolière, il y a de quoi faire, sauf erreur de ma part.

En conclusion, qui prétend que Maroc ne mène pas une politique cohérente et efficiente en matière de lutte contre les bidonvilles et le logement insalubre ?


Tagué : Farid Mnebhi

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles