Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



AP - publié le Mercredi 20 Juin à 11:21

Le Maroc et le Front Polisario se reverront en août pour tenter de résoudre leur différend sur le Sahara




NATIONS UNIES - Le gouvernement marocain et les rebelles du Front Polisario ont achevé mardi leurs premières négociations directes depuis sept ans sans véritable avancée sur le dossier du Sahara, objet d'une querelle qui dure depuis 32 ans, mais ils ont accepté de se revoir en août.



A Paris, le palais de l'Elysée a annoncé que le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy recevait ce mercredi à 15h00 le ministre délégué marocain aux Affaires étrangères Taïeb Fassi-Fihri, porteur d'un message écrit personnel du roi Mohamed VI à l'intention du président.
Cette rencontre survient au lendemain des discussions sur le Sahara occidental menées sous l'égide de l'ONU. Elle sera l'occasion de tirer un premier bilan de ces négociations, mais aussi d'aborder plusieurs sujets d'intérêt commun. Elle permettra également de préparer la visite du Président dans la région pour présenter son projet d'Union méditerranéenne, conclut le communiqué présidentiel.

Le Maroc, dont l'occupation de l'ancienne colonie espagnole en 1975 a déclenché une guerre de 16 ans avec les guérilleros du Front Polisario, s'en est tenu à sa proposition d'autonomie limitée sous souveraineté marocaine pour le Sahara occidental. Le Front Polisario, mouvement indépendantiste indigène soutenu par l'Algérie, a maintenu quant à lui sa revendication qu'un référendum soit organisé pour choisir entre l'autonomie et l'indépendance.

Le Maroc et le Front Polisario ont accepté de se rencontrer après l'adoption à l'unanimité par le conseil de sécurité de l'ONU le 30 avril d'une résolution réclamant la tenue rapide de négociations pour sortir de l'impasse cette région riche en phosphates. Des négociateurs des deux parties se sont rencontrés pendant deux jours dans le discret domaine de Greentree à Manhasset, à environ 40 kilomètres à l'est de New York, sous les auspices du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Peter Van Walsum.

A la fin des pourparlers mardi soir, les Nations unies ont publié une déclaration de Van Walsum disant que les négociations avaient commencé et que les deux parties étaient d'accord pour les poursuivre à Manhasset la deuxième semaine d'août.

               Partager Partager