Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mardi 11 Novembre à 08:43

Le Maroc et le FIDA signent un accord de prêt et de don d'un montant total de 26 millions de dollars



Rome - Le Maroc et le Fonds International du développement agricole (FIDA) ont signé, lundi à Rome, un accord de prêt de 25,5 millions de dollars et de don de 500.000 dollars, destinés au financement de la première phase du programme de développement rural des zones de montagne.



Signés par l'ambassadeur du Maroc en Italie et Représentant du Royaume auprès du FIDA, M. Hassan Abouyoub , et le Vice-président du Fonds M. Michel Mordasini , cet accord de prêt et de don a pour objectifs "de réduire la pauvreté de 30 pc d'ici 2030 et d'améliorer les conditions de vie des populations dans les régions montagneuses".

L'Accord bénéficiera à une population cible d'environ 385.000 habitants, soit 64.000 ménages. La zone du programme couvre 32 communes dans les provinces de Séfrou et d'Azilal, où la zone montagneuse représente 80 pc de la superficie totale.

Il est considéré "un modèle" et "une référence" de gouvernance en matière des politiques visant la lutte contre la pauvreté notamment en milieu rural, souligne un communiqué de l'ambassade du Maroc publié à l'issue de cette cérémonie.

Les termes de référence de ce prêt, estime-t-on de même source, "reprennent, dans leur philosophie et dans leur substance, les grandes orientations de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et sont en cohérence totale avec les objectifs du Plan Maroc Vert".

A l'issue de la cérémonie de signature de l'Accord, le vice-président du FIDA a exprimé "l'appréciation du Fonds pour les efforts déployés par le Gouvernement du Royaume du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté rurale".

Il a également souligné la disponibilité du FIDA à assurer un appui continu à la mise en œuvre des stratégies nationales en la matière et à œuvrer en étroite collaboration avec le Royaume afin d'atteindre les objectifs ciblés par le programme.

De son côté, M. Abouyoub s'est félicité de la signature de cet accord mettant en relief la coopération étroite existant entre les deux parties en matière de lutte contre la pauvreté rurale. Il a, par ailleurs, souligné que les initiatives promues par SM le Roi dans le cadre de l'INDH constituent un modèle de référence que le Maroc met à la disposition des pays amis.

MM. Abouyoub et Mordasini ont, à cette occasion, évoqué plusieurs questions d'intérêt commun ainsi que la prochaine ouverture d'un bureau du FIDA à Rabat et l'éventuelle visite au Maroc, en 2015, des membres du Conseil d' Administration du FIDA.

Depuis 1979, le FIDA a investi pour un montant de 194,6 millions de dollars dans 13 programmes et projets au Maroc, dont ont bénéficié près de 660.000 ménages ruraux.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus