Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



Farid Mnebhi - publié le Jeudi 26 Novembre à 20:07

Le Maroc démantèle les cellules terroristes, l'Algérie en accueille






Une information diffusée sur la toile, ce jeudi 26 novembre 2015, interpelle le commun des mortels, tellement elle relève d'une hérésie et d'un mensonge.

En effet, ni plus ni moins, le Ministre d'Etat algérien des Affaires Etrangères et de la Coopération, Ramtane Lamamra, connu pour ses sorties mensongères fracassantes, a déclaré que son pays serait prêt à offrir son expérience en matière de lutte contre le terrorisme à la Tunisie, suite à l'ignoble attentat qui a touché, le 24 novembre 2015, ce pays.

La donnée fondamentale, totalement occultée par ce premier responsable de la diplomatie algérienne, et on peut le comprendre, est que son pays et ses autorités abritent de nombreux groupes terroristes, dont AQMI, Al Mourabitoune et DAESH, mais aussi des organisations de la criminalité transnationale qui ont fait des camps des séquestrés sahraouis marocains de Tindouf une base arrière mais aussi un centre de recrutement et d'entrainement pour tout candidat à l'action terroriste.

Non ! l'Algérie, n'a aucune expérience en matière de lutte contre le terrorisme ! Au contraire, elle l'a alimenté pour déstabiliser ses voisins afin d'imposer son diktat à ceux qui ne se plieraient à ses demandes.

Les services sécuritaires algériens n'ont jamais démantelé de cellules terroristes en territoire algérien, elle n'en a pas la capacité pour la simple raison qu'elles sont de leur création. Quant à la neutralisation de jihadistes en Algérie et sa rapide médiatisation de ce soit disant fait d'armes des services sécuritaires algériens elle répond beaucoup plus à l'élimination d'éléments qui refusent toute alliance avec les autorités algériennes mais également pour une maladroite consommation interne et externe. Malheureusement, pour ces responsables algériens, internet et la télévision satellitaire sont là et le peuple algérien n'est pas stupide.

Aussi, est-il conseillé à ce responsable de la diplomatie algérienne de nettoyer son pays des groupes terroristes et de la criminalité internationale avant d'offrir ce que son pays n'a pu faire sur son territoire.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème

Jeudi 6 Octobre 2016 - 12:02 Des législatives 2.0