Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Mercredi 11 Mars à 11:12

Le Maroc décide le rappel immédiat en consultation de son ambassadeur à Abuja






Rabat - Le Royaume du Maroc a décidé le rappel immédiat en consultation de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Abuja, annonce mardi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) dans un communiqué.
 
Le ministère explique que "contrairement à ce que les autorités nigérianes ont avancé à l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Abuja et aux médias locaux, le Royaume du Maroc confirme, de la manière la plus claire et la plus ferme, qu'il n'y a jamais eu d'entretien téléphonique entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L'assiste- et le Président de ce pays".

"Sa Majesté le Roi a effectivement décliné la demande des autorités nigérianes du fait qu'elle s'inscrit dans le cadre de manœuvres électorales internes et des positions foncièrement hostiles de ce pays à l'égard de l'intégrité territoriale du Royaume", rappelle le communiqué.

"Le Royaume du Maroc exprime son étonnement et sa dénonciation à l'égard de ces pratiques contraires à l'éthique et à l'esprit de responsabilité qui doivent prévaloir dans les relations entre Etats", ajoute le MAEC.

"En conséquence, le Royaume du Maroc a décidé le rappel immédiat en consultation de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Abuja", conclut le communiqué.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».