Lemag.ma : Le quotidien maghrébin
     

Suivez-nous
App Store | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Facebook | © icondock.com
Newsletter | © icondock.com
YouTube | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
Podcast | © icondock.com
Rss | © icondock.com





Le Maroc appelle l'Algérie à coopérer pour construire un Maghreb nouveau


eMarrakech .info - publié le Lundi 7 Novembre 2011 à 21:38


eMarrakech: Dans son discours royal du dimanche 6 novembre, à l'occasion du 36ème anniversaire de la Marche Verte; le roi Mohammed VI a appelé l'Algérie à coopérer efficacement pour la construction d'un Maghreb nouveau qui serait un «véritable moteur de l'unité arabe» capable d'assurer la «stabilité et la sécurité dans la zone sahélo‑saharienne».


Le Maroc appelle l'Algérie à coopérer pour construire un Maghreb nouveau
«Le Maroc réitère sa disposition à tout mettre en œuvre (...) et notamment avec l'Algérie sœur, dans le cadre de la dynamique actuelle (...) pour la concrétisation commune des attentes des générations présentes et à venir qui aspirent à l'avènement d'un ordre maghrébin nouveau», a déclaré le roi dans son discours.

Le roi n'a pas manqué de dénoncer "les manipulations (...) des adversaires de notre intégrité territoriale qui ignorent (...) les appels répétés notamment ceux du Conseil de sécurité de l'ONU et du Haut Commissariat des Nations unies aux Réfugiés (HCR)", ainsi que les «pires formes de privation, de répression, d'humiliation» dans les camps de Tindouf sous le contrôle du Front Polisario.

Le roi Mohammed VI a estimé que le plan d'autonomie "élargi" proposé pour résoudre ce conflit était "crédible", appelant les différentes parties à oeuvrer pour trouver une "solution politique définitive négociée".





Commentaires

1.Posté par Oucible le 08/11/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'occasion pour nos voisins et frères Algériens de renouer les liens de fraternité et d'amitiés .
Ce n'est pas logique et inacceptable que nos relations stagnent dans cette triste situation.
On a besoin de nos frères algériens quels que soient leur tempérament , leur défaut.
Notre Roi est un pur Marocain et est bien conscient de ce besoin de renouement populaire et ceci par sa nature d'amitié et de fraternité, comme tous citoyen marocain, envers le peuple frère voisin.
Il n'est nullement question de cause de malentendu concernant quoi que ce soit .
Ceux qui prétendent encouragent ou s'affairent à créer des discussions ou malentendus ne sont que nos ennemis communs et les ennemis du développement social et économique des pays du Maghreb arabe .
Les Algériens sont donc invité à faire un grand effort pour briser cette négativité relative à cette nécessité de renouement de fraternité inconditionnée. Leur frères marocains sont prêts et ont toujours été prêts pour reprendre nos relations constructives .

2.Posté par Salim le 08/11/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mr Oucib donc vous êtes pour un rapprochement avec l'Algérie...malgré les DEFAUTS des algériens!!......ça en dit long sur votre mentalité marocaine!!!
justement, nous vivons dans un nouveau Maghreb, un Maghreb libre et souverain, où l'Algérie est complètement dissociée du Maroc pour son grand bien, nous vivons dans un Maghreb sans inter-dependances, moi en tant que citoyen algérien cela m'arrange au plus haut point, il n'y a rien dans le comportement des marocains qui m'inspire confiance et par conséquent je ne vois nullement pourquoi l'Algérie changerais, ce changement escompté par le Maroc ne sert que les intérêts des marocains,....Vous espérez que l'Algérie se métamorphose que pour vous plaire et servir vos intérêts.

Marocains commencez d'abord par changer vous mêmes, devenez d'abord plus respectueux, plus humains et plus humbles à l'égard de El Djazaïr, puis revenez demander un quelconque changement à l'Algérie.

3.Posté par mandrin43 le 08/11/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr, qui ne voudrait pas que les relations entre l'Algérie et le Maroc s'améliorent. L'Allemagne et la France ont été ennemies pendant des siècles et les 2 pays s'entendent maintenant à merveille. C'est sûrement une question de mentalité. Bien que l'Islam prône le pardon, il est très difficile d'oublier ce qu'il s'est passé. Pour mémoire : l'attentat de Marrakech (pas le dernier) attribué à tort aux Algériens, confiscation des biens des Algériens installés au Maroc, Rafle des touristes Algériens en pleine nuit dans les hôtels, pour certains renvoyés en pyjama, visa pour les Algériens, et j'en oublie certainement. Pour les plus âgés d'entre vous et qui connaissent la fierté des Algériens, il serait presque impossible pour nous de faire abstraction de tous ces évènements et être hypocrites comme si c'était des futilités. Jusqu'à ce jour, le Roi Mohamed 6 a toujours fait de beaux discours, mais nous n'avons jamais entendu un seul mot d'excuse pour toutes les erreurs commises. Nous sommes même prêts à pardonner à la France si elle reconnaissait ses abominations envers les Algériens. Mais tant que cela ne se produira pas, les relations avec la France et avec le Maroc resteront en l'état. Et je demande aux Marocains, s'il vous plait, ne remettez plus à chaque fois sur le tapis le Sahara occidental, c'est votre histoire avec le Polisario, 95 % des Algériens ne se sentent nullement concernés par ce conflit.

4.Posté par mustapha le 08/11/2011 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tien bizar, quand je trouve à chaque fois des propos contre l'Algérie, je constate que sa vient de ce site directement, et là en parle de ce commentaire des liens de fraternité de d’amitié, nous, nous somme directe, nous somme très très loin de double langage

5.Posté par marcou ali le 08/11/2011 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne fête à l'occasion de l'Aïd, et j'espère que l'année 2012 sera vraiment l'année de la réconciliation des pays maghrébins.
À propos des problèmes entre nous et les marocains :
Le roi du Maroc et le pouvoir en Algérie doivent aux peuples du Maghreb la vérité sur les raisons réelles de ces tensions entre l’Algérie et le Maroc.
Ces tensions remontent notamment à l’époque où le mouvement nationaliste des deux peuples a été déclenché contre la France coloniale. Quels sont les accords passés avec la France coloniale pour contrer le programme du mouvement nationaliste marocain et que s’est ‘il passé après le retour de l’exil de la famille royale ? La France coloniale n’a-t-elle pas négocié l’indépendance du Maroc (mais aussi de la Tunisie) par l’engagement de ce dernier à ne pas apporter de soutien au mouvement nationaliste algérien ? Qui a été derrière feu Hassan II pour l’encourager à éliminer toute contestation à travers la promulgation de la constitution établissant un régime de monarchie absolue, le parlement n’étant qu’une institution désignée et à caractère exclusivement consultatif ? Comment le régime marocain voyait l’avenir de l’Algérie après l’indépendance ? Quelle est la vérité sur le détournement de l’avion des cinq historiques algériens ? Comment voyait l’Algérie des années 60 et suivants ses relations et ses rapports avec la Maroc ? Que cache la crise de l’année 1963 et la guerre des sables d’octobre 1963 ? Es un problème de frontière entrant dans le cadre du « grand Maroc », es les ressources minières ou es le non-respect de la convention signée en 1961 entre feu Ferhat Abbas et feu Hassan II ? Hassan II a-t-il pardonné à l’Algérie d’avoir hébergé Mehdi Ben Barka ?
Le conflit du Polisario, comme on le constate, est venu aggraver une situation déjà explosive ! Ce mouvement a été créé en Mauritanie avec le consentement de l'Algérie et du Maroc, autrement dit le Polisario est le fruit d'un accord entre les maghrébins.
En outre je n'arrive pas à comprendre la position marocaine vis-à-vis de l'Algérie ; en effet nous entendons des déclarations de réconciliation et des fois des déclarations sulfureuses.
Ainsi le ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri, s’est largement inscrit en porte à faux avec le discours de son roi après l’enlèvement des trois Européens à Tindouf.Il n’a pas hésité en effet à critiquer durement l’Algérie, l’accusant de n’avoir pas su sécuriser les camps de réfugiés de Tindouf. « Il s'agit de la responsabilité d'un État et c'est l'Algérie qui en est le premier responsable »,
Une accusation dure et directe qui tranche avec l’ambiance de réconciliation instaurée entre les deux pays ces derniers mois. Et je ne vais pas parler sur les critiques de ce même ministre à propos de la position algérienne vis-à-vis de la Libye…
Tant que nos dirigeants ne font pas un mea culpa responsable des erreurs commises tout le long de ces 60 dernières années, rien ne se réglera.
Nous continuerons à nous transmettre les vœux à chaque occasion heureuse ou malheureuse, en réaffirmant l’attachement fictif au Maghreb des deux peuples frères, évidemment sous l’œil vigilant de l’ex colonisateur.

6.Posté par Oucible le 09/11/2011 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention de Salim , Mandrin43 , Mustapha et Marcou Ali.
Je vous avoue que certaines contradictions gouvernementales sévissant dans nos gouvernements précédents, émanant essentiellement de la fantaisie d'une minorité des membres de ces derniers ont échappé aux contrôle des hautes directives royales en raison très probablement d'une négligence de la part des service d'information des directives Royales antérieures.
Quels que soient l'histoire des erreurs ou du comportement de nos ex gouvernements envers le Peuple Algérien frère , les conditions actuelles de la vie socio-économique qu'il soit au niveau méditerranéen , Africain ou international la république algérien est appelée à coopérer d'une manière ou une autre pour un avenir meilleur de voisinage et de fraternité .
Comme vous l'avez remarqué , nous le peuple marocain sommes conscient de cette contradiction contre laquelle , aussi bien nous que notre Roi , luttons pour équilibrer ,assainir certaines de nos institutions publiques et les "phaser" ou plutôt les synchroniser avec les normes d'un développement social sain et progressiste .
Rappelons aussi que les évènements de notre monde contemporain , en particulier la problématique environnementale doit nous motiver en plus à regarder de l'avant soit avec un peu de volonté , classer de coté ces différends , si différends existent régalement ou non, pour entretenir l'objectif indispensable humanitaire : un environnement durable de paix et de bonne entente.
oucible3@gmail.com

7.Posté par Kem Kem le 10/11/2011 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une chose est sûre, le Roi n’a jamais proféré de mots vexants, désagréables ou négatifs à l’endroit de l’Algérie, du gouvernement ou du peuple algérien. En revanche, la presse et les internautes algériens n’hésitent pas à déverser des torrents d’insultes de bas étages à chaque fois que le Roi tend la main ou appelle à la réconciliation des frères. J’invite les frères Salim, Mustapha, Marcou Ali à aller visiter le site de TSA pour se rendre compte des commentaires insultants des algériens, sans exception (les marocains ne sont pas admis à déposer des commentaires sur ce site) après le discours royal de Dimanche dernier. Et c’est la même chose à chaque fois que TSA publie un article sur le Maroc. Comparé aux algériens sur le registre des commentaires irrespectueux, les marocains sont de piètres amateurs.
Vous avez totalement le droit d’être contre cette réconciliation qu’appelle le Roi de ses vœux. Et on vous remercie de votre franchise (on sait au moins à quoi nous en tenir du côté peuple). On aurait souhaité lire des arguments objectifs et sensés. A la place ce ne sont que des jugements à l’emporte pièce, des contre vérités et des éléments de langage, soufflés par ceux qui veulent isoler l’Algérie pour mieux la tenir. S’il y avait un seul démocrate sincère du côté algérien, il aurait appelé tout simplement à un référendum (puisque le référendum vous tient à cœur) sur cette question de l’ouverture des frontières qui suscite tellement de débats enragés et de mots très durs du côté algérien (sur TSA, les commentaires dépassent la centaine sur la question). Le débat sera ainsi clos.
PS @Marcou Ali, « votre commentaire » n°5, j’ai lu le même sur TSA.

8.Posté par mandrin43 le 10/11/2011 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en réponse à Mr Kem Kem : Dans un référendum, il s'agit de répondre à une question donnée par oui ou par non. Mais tout est dans la question ! S'il s'agissait de réconciliation entre les peuples algériens et marocains, la majorité voterait oui. S'il s'agissait d'ouvrir les frontières et laisser tous les problèmes en suspens (voir mon post 3 du 8.11.), je pense que la réponse des algériens sera négative. Un politicien algérien a dit un jour "les peuples du Maghreb sont beaucoup plus murs politiquement que leurs dirigeants". Cela se vérifie chaque jour, aucun dirigeant algérien ou marocain ne veut faire le pas de la vraie réconciliation en mettant tous les problèmes sur la table et n'ont sortir que quand tout sera élucidé. Le jour où cela arrivera, on pourra être fiers de nos dirigeants, ce qui n'est pas le cas maintenant hélas. Ils n'ont qu'à revisiter l'histoire et se rappeler du geste de feu Willy Brandt en Pologne.

9.Posté par Oucible le 08/11/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'occasion pour nos voisins et frères Algériens de renouer les liens de fraternité et d'amitiés .
Ce n'est pas logique et inacceptable que nos relations stagnent dans cette triste situation.
On a besoin de nos frères algériens quels que soient leur tempérament , leur défaut.
Notre Roi est un pur Marocain et est bien conscient de ce besoin de renouement populaire et ceci par sa nature d'amitié et de fraternité, comme tous citoyen marocain, envers le peuple frère voisin.
Il n'est nullement question de cause de malentendu concernant quoi que ce soit .
Ceux qui prétendent encouragent ou s'affairent à créer des discussions ou malentendus ne sont que nos ennemis communs et les ennemis du développement social et économique des pays du Maghreb arabe .
Les Algériens sont donc invité à faire un grand effort pour briser cette négativité relative à cette nécessité de renouement de fraternité inconditionnée. Leur frères marocains sont prêts et ont toujours été prêts pour reprendre nos relations constructives .

10.Posté par Salim le 08/11/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mr Oucib donc vous êtes pour un rapprochement avec l'Algérie...malgré les DEFAUTS des algériens!!......ça en dit long sur votre mentalité marocaine!!!
justement, nous vivons dans un nouveau Maghreb, un Maghreb libre et souverain, où l'Algérie est complètement dissociée du Maroc pour son grand bien, nous vivons dans un Maghreb sans inter-dependances, moi en tant que citoyen algérien cela m'arrange au plus haut point, il n'y a rien dans le comportement des marocains qui m'inspire confiance et par conséquent je ne vois nullement pourquoi l'Algérie changerais, ce changement escompté par le Maroc ne sert que les intérêts des marocains,....Vous espérez que l'Algérie se métamorphose que pour vous plaire et servir vos intérêts.

Marocains commencez d'abord par changer vous mêmes, devenez d'abord plus respectueux, plus humains et plus humbles à l'égard de El Djazaïr, puis revenez demander un quelconque changement à l'Algérie.

11.Posté par mandrin43 le 08/11/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr, qui ne voudrait pas que les relations entre l'Algérie et le Maroc s'améliorent. L'Allemagne et la France ont été ennemies pendant des siècles et les 2 pays s'entendent maintenant à merveille. C'est sûrement une question de mentalité. Bien que l'Islam prône le pardon, il est très difficile d'oublier ce qu'il s'est passé. Pour mémoire : l'attentat de Marrakech (pas le dernier) attribué à tort aux Algériens, confiscation des biens des Algériens installés au Maroc, Rafle des touristes Algériens en pleine nuit dans les hôtels, pour certains renvoyés en pyjama, visa pour les Algériens, et j'en oublie certainement. Pour les plus âgés d'entre vous et qui connaissent la fierté des Algériens, il serait presque impossible pour nous de faire abstraction de tous ces évènements et être hypocrites comme si c'était des futilités. Jusqu'à ce jour, le Roi Mohamed 6 a toujours fait de beaux discours, mais nous n'avons jamais entendu un seul mot d'excuse pour toutes les erreurs commises. Nous sommes même prêts à pardonner à la France si elle reconnaissait ses abominations envers les Algériens. Mais tant que cela ne se produira pas, les relations avec la France et avec le Maroc resteront en l'état. Et je demande aux Marocains, s'il vous plait, ne remettez plus à chaque fois sur le tapis le Sahara occidental, c'est votre histoire avec le Polisario, 95 % des Algériens ne se sentent nullement concernés par ce conflit.

12.Posté par mustapha le 08/11/2011 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tien bizar, quand je trouve à chaque fois des propos contre l'Algérie, je constate que sa vient de ce site directement, et là en parle de ce commentaire des liens de fraternité de d’amitié, nous, nous somme directe, nous somme très très loin de double langage

13.Posté par marcou ali le 08/11/2011 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne fête à l'occasion de l'Aïd, et j'espère que l'année 2012 sera vraiment l'année de la réconciliation des pays maghrébins.
À propos des problèmes entre nous et les marocains :
Le roi du Maroc et le pouvoir en Algérie doivent aux peuples du Maghreb la vérité sur les raisons réelles de ces tensions entre l’Algérie et le Maroc.
Ces tensions remontent notamment à l’époque où le mouvement nationaliste des deux peuples a été déclenché contre la France coloniale. Quels sont les accords passés avec la France coloniale pour contrer le programme du mouvement nationaliste marocain et que s’est ‘il passé après le retour de l’exil de la famille royale ? La France coloniale n’a-t-elle pas négocié l’indépendance du Maroc (mais aussi de la Tunisie) par l’engagement de ce dernier à ne pas apporter de soutien au mouvement nationaliste algérien ? Qui a été derrière feu Hassan II pour l’encourager à éliminer toute contestation à travers la promulgation de la constitution établissant un régime de monarchie absolue, le parlement n’étant qu’une institution désignée et à caractère exclusivement consultatif ? Comment le régime marocain voyait l’avenir de l’Algérie après l’indépendance ? Quelle est la vérité sur le détournement de l’avion des cinq historiques algériens ? Comment voyait l’Algérie des années 60 et suivants ses relations et ses rapports avec la Maroc ? Que cache la crise de l’année 1963 et la guerre des sables d’octobre 1963 ? Es un problème de frontière entrant dans le cadre du « grand Maroc », es les ressources minières ou es le non-respect de la convention signée en 1961 entre feu Ferhat Abbas et feu Hassan II ? Hassan II a-t-il pardonné à l’Algérie d’avoir hébergé Mehdi Ben Barka ?
Le conflit du Polisario, comme on le constate, est venu aggraver une situation déjà explosive ! Ce mouvement a été créé en Mauritanie avec le consentement de l'Algérie et du Maroc, autrement dit le Polisario est le fruit d'un accord entre les maghrébins.
En outre je n'arrive pas à comprendre la position marocaine vis-à-vis de l'Algérie ; en effet nous entendons des déclarations de réconciliation et des fois des déclarations sulfureuses.
Ainsi le ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri, s’est largement inscrit en porte à faux avec le discours de son roi après l’enlèvement des trois Européens à Tindouf.Il n’a pas hésité en effet à critiquer durement l’Algérie, l’accusant de n’avoir pas su sécuriser les camps de réfugiés de Tindouf. « Il s'agit de la responsabilité d'un État et c'est l'Algérie qui en est le premier responsable »,
Une accusation dure et directe qui tranche avec l’ambiance de réconciliation instaurée entre les deux pays ces derniers mois. Et je ne vais pas parler sur les critiques de ce même ministre à propos de la position algérienne vis-à-vis de la Libye…
Tant que nos dirigeants ne font pas un mea culpa responsable des erreurs commises tout le long de ces 60 dernières années, rien ne se réglera.
Nous continuerons à nous transmettre les vœux à chaque occasion heureuse ou malheureuse, en réaffirmant l’attachement fictif au Maghreb des deux peuples frères, évidemment sous l’œil vigilant de l’ex colonisateur.

14.Posté par Oucible le 09/11/2011 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention de Salim , Mandrin43 , Mustapha et Marcou Ali.
Je vous avoue que certaines contradictions gouvernementales sévissant dans nos gouvernements précédents, émanant essentiellement de la fantaisie d'une minorité des membres de ces derniers ont échappé aux contrôle des hautes directives royales en raison très probablement d'une négligence de la part des service d'information des directives Royales antérieures.
Quels que soient l'histoire des erreurs ou du comportement de nos ex gouvernements envers le Peuple Algérien frère , les conditions actuelles de la vie socio-économique qu'il soit au niveau méditerranéen , Africain ou international la république algérien est appelée à coopérer d'une manière ou une autre pour un avenir meilleur de voisinage et de fraternité .
Comme vous l'avez remarqué , nous le peuple marocain sommes conscient de cette contradiction contre laquelle , aussi bien nous que notre Roi , luttons pour équilibrer ,assainir certaines de nos institutions publiques et les "phaser" ou plutôt les synchroniser avec les normes d'un développement social sain et progressiste .
Rappelons aussi que les évènements de notre monde contemporain , en particulier la problématique environnementale doit nous motiver en plus à regarder de l'avant soit avec un peu de volonté , classer de coté ces différends , si différends existent régalement ou non, pour entretenir l'objectif indispensable humanitaire : un environnement durable de paix et de bonne entente.
oucible3@gmail.com

15.Posté par Kem Kem le 10/11/2011 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une chose est sûre, le Roi n’a jamais proféré de mots vexants, désagréables ou négatifs à l’endroit de l’Algérie, du gouvernement ou du peuple algérien. En revanche, la presse et les internautes algériens n’hésitent pas à déverser des torrents d’insultes de bas étages à chaque fois que le Roi tend la main ou appelle à la réconciliation des frères. J’invite les frères Salim, Mustapha, Marcou Ali à aller visiter le site de TSA pour se rendre compte des commentaires insultants des algériens, sans exception (les marocains ne sont pas admis à déposer des commentaires sur ce site) après le discours royal de Dimanche dernier. Et c’est la même chose à chaque fois que TSA publie un article sur le Maroc. Comparé aux algériens sur le registre des commentaires irrespectueux, les marocains sont de piètres amateurs.
Vous avez totalement le droit d’être contre cette réconciliation qu’appelle le Roi de ses vœux. Et on vous remercie de votre franchise (on sait au moins à quoi nous en tenir du côté peuple). On aurait souhaité lire des arguments objectifs et sensés. A la place ce ne sont que des jugements à l’emporte pièce, des contre vérités et des éléments de langage, soufflés par ceux qui veulent isoler l’Algérie pour mieux la tenir. S’il y avait un seul démocrate sincère du côté algérien, il aurait appelé tout simplement à un référendum (puisque le référendum vous tient à cœur) sur cette question de l’ouverture des frontières qui suscite tellement de débats enragés et de mots très durs du côté algérien (sur TSA, les commentaires dépassent la centaine sur la question). Le débat sera ainsi clos.
PS @Marcou Ali, « votre commentaire » n°5, j’ai lu le même sur TSA.

16.Posté par mandrin43 le 10/11/2011 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en réponse à Mr Kem Kem : Dans un référendum, il s'agit de répondre à une question donnée par oui ou par non. Mais tout est dans la question ! S'il s'agissait de réconciliation entre les peuples algériens et marocains, la majorité voterait oui. S'il s'agissait d'ouvrir les frontières et laisser tous les problèmes en suspens (voir mon post 3 du 8.11.), je pense que la réponse des algériens sera négative. Un politicien algérien a dit un jour "les peuples du Maghreb sont beaucoup plus murs politiquement que leurs dirigeants". Cela se vérifie chaque jour, aucun dirigeant algérien ou marocain ne veut faire le pas de la vraie réconciliation en mettant tous les problèmes sur la table et n'ont sortir que quand tout sera élucidé. Le jour où cela arrivera, on pourra être fiers de nos dirigeants, ce qui n'est pas le cas maintenant hélas. Ils n'ont qu'à revisiter l'histoire et se rappeler du geste de feu Willy Brandt en Pologne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés a posteriori. Sinon vous devez vous identifier pour poster un commentaire sur lemag.ma. Vous pouvez vous connecter avec votre compte Lemag, ou grâce à votre compte Facebook, Twitter ou votre openid. Merci de respecter les règles définies ici : les conditions générales d’utilisation des commentaires

Actus | Société | Economie et Entreprise | Sport | Focus | Cultures | Libraire | Médias et Tech | Analyses | Chroniques | Interviews | Lemag | Le Courrier




Abonnez-vous à la Newsletter


Nous Suivre

#Lemag..ma