Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Mercredi 6 Février à 15:10

Le Mali confirme la présence des combattants du Polisario dans les rangs des djhadistes au Nord




Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, a confirmé la présence parmi les groupes terroristes pourchassés dans le Nord-Mali, de combattants issus des rangs du Polisario.



Tiéman Coulibaly
Tiéman Coulibaly
"Ils n'étaient que 500 dijihadistes au départ. Aujourd'hui, ils sont entre 5.500 et 7.000 hommes. Ces groupes djihadistes ont été rejoints par des jeunes sans perspectives y compris par des jeunes sahraouis des camps" de Tindouf sous le contrô le du Polisario au sud de l'Algérie, a-t-il déclaré dans un entretien publié mardi par le site d'informations français Atlasinfo.fr

Face à cette menace terroriste, M. Coulibaly a tenu à remercier le Maroc pour son soutien au Mali, y compris sur les plans humanitaire, diplomatique et de la coopération militaire, rappelant que la résolution 2085 pour permettre à son pays de recouvrer son intégrité territoriale a été votée sous la présidence marocaine du Conseil de Sécurité de l'ONU.

"Le Maroc a toujours soutenu et continue de soutenir le Mali et son intégrité territoriale. Nous comptons fortement sur ce soutien et sur la coopération avec le Maroc pour venir à bout de cette menace terroriste", a-t-il souligné.

De même, a-t-il ajouté, "nous comptons sur l'aide et le soutien du Maroc qui est un pays frère avec lequel nous avons des relations historiques" et qui "a été le premier pays dont nous avons reçu une aide humanitaire, avec l'envoi de plusieurs cargos".

"Aujourd'hui, malgré notre situation très difficile, le Maroc n'a pas changé sa coopération avec le Mali. Il continue de recevoir nos étudiants. Il nous a accordé deux fois plus de bourses pour nos étudiants que les années précédentes et a continué à accueillir nos officiers dans ses écoles et académies militaires", s'est-il félicité.

               Partager Partager