Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 26 Octobre à 16:23

Le MEN met en application la circulaire du Chef du gouvernement relative à l'absence illégale



Rabat - Les salaires mensuels des fonctionnaires non-répertoriés dans le recensement annuel du ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle seront versés, courant octobre, sous formes de mandats individuels de paiement au lieu de virements bancaires, et ce en application de la circulaire du chef du gouvernement portant sur l'absence illégale, indique lundi un communiqué du ministère.



Le recensement annuel du ministère fait état de 280.150 fonctionnaires en situation régulière, tandis que 596 n'ont pas été intégrés au recensement, précise le Département de l'éducation nationale, relevant que les données de recensement recueillies auprès des différents services du ministère ont été recoupées avec celles de la base de données de la Trésorerie générale du Royaume.

Le ministère appelle les fonctionnaires dont les salaires n'ont pas été versés dans leurs comptes bancaires pour le mois d'octobre 2015 à consulter leur situation administrative dans le cadre de ce recensement, en utilisant leurs numéros de DOTI et de la CIN pour accéder à l'application dédiée à cet effet sur le site électronique du ministère (www.men.gov.ma).

Le ministère exhorte tout fonctionnaire, dont le nom figure dans cette catégorie, à contacter l'établissement dans lequel il exerce ou la délégation provinciale ou l'Académie régionale de l'éducation et de la formation auxquelles il appartient, en vue de remplir et de signer une attestation de régularisation de la situation administrative, téléchargeable sur le site du ministère.

Les fonctionnaires concernés sont aussi appelés à contacter la direction des ressources humaines et de la formation des cadres afin de régulariser leur situation et recevoir leurs mandats individuels de paiement, explique le communiqué, ajoutant que les intéressés doivent, pour ce faire, être munis de la CIN et d'une copie légalisée de ladite carte, en plus d'une attestation de régularisation de la situation administrative remplie, signée et accompagnée de documents justifiant leur situation actuelle.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara