Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Samedi 27 Février à 11:51

Le MDS appuie la décision du gouvernement de suspendre les contacts avec l'UE



Rabat – Le bureau politique du Mouvement démocratique et social (MDS) a affirmé son soutien à la décision du gouvernement de suspendre les contacts avec l’Union européenne.



Dans un communiqué rendu public à l'issue d'une réunion ordinaire jeudi, le bureau politique du parti affirme "appuyer la décision du gouvernement marocain de suspendre les contacts avec l'Union européenne, sur fond de l'arrêt du Tribunal de l'UE" sur l'accord agricole.

"Nous appuyons la décision du Maroc parce que nous savons que l'arrêt du tribunal européen obéit à des pressions de la part des adversaires de notre intégrité territoriale, sans oublier le caractère hautement politique de cette décision", indique le communiqué.

"Partant de notre attachement à l'intégrité territoriale de la Patrie et sa souveraineté sur ses provinces du Sud, nous plaçons au cœur de notre action politique la première cause nationale devant un dossier agricole et commercial, ce qui nous interpelle tous à consentir des sacrifices derrière SM le Roi et à faire preuve de davantage de vigilance et de mobilisation pour contrer les manœuvres des ennemis sur tous les fronts", ajoute le bureau politique du MDS.

Le gouvernement a décidé jeudi de suspendre tout contact avec les institutions européennes, à l'exception des échanges au sujet du recours relatif à l'accord agricole, en attendant de recevoir les explications et les assurances nécessaires de la partie européenne.

"Le gouvernement a réitéré son rejet total de l'arrêt du Tribunal de l'Union européenne du 10 décembre 2015. Le gouvernement a dénoncé le caractère hautement politique de cette décision, ses arguments
infondés, sa logique biaisée et ses conclusions contraires au Droit international et en désaccord avec les résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU'', avait indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans une déclaration lue lors d'un point de presse à l'issue de la réunion du conseil de gouvernement qui a consacré une partie de ses travaux aux derniers développements des relations entre le Royaume et l'UE.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara