Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Samedi 25 Avril à 10:29

Le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde célèbre l'Afrique dans sa 21ème édition



Casablanca - Le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, qui se tiendra du 22 au 30 mai prochain à Fès, célèbre l'Afrique, que la ville de Fès irradie de ses spiritualités et dont elle s'est constamment nourrie, par la foisonnante richesse des relations qu'elle a entretenues, tout le long de son histoire avec cette terre de son enracinement.



Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition sera organisée sous le thème "Fès au miroir de l'Afrique", ont indiqué les organisateurs lors d'une conférence de presse organisée, vendredi à Casablanca, pour la présentation du programme de cette édition.

S'exprimant à cette occasion, le président de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafia Zouitene a souligné que depuis sa première édition, le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde n'a cessé de magnifier l'esprit de tolérance et d'ouverture en lui rendant chaque fois hommage, à travers la musique et la poésie, grands vecteurs d'émotion, de partage et de savoir.

Cette 21ème édition commémorera la dimension culturelle africaine de la ville de Fès, a-t-il fait savoir notant que "son rayonnement sur l'Afrique subsaharienne, Fès le tient de la longue histoire qui la lie au Sahara et au "Bilad es-Sudan''.

Au programme exceptionnel, riche et varié figurent la participation de grands talents africains et internationaux qui célébreront cette symbiose de Fès avec l'Afrique, a mis en avant M. Zouitene ajoutant que la soirée d'ouverture du 22 mai rendra hommage à cette dimension africaine avec une création spéciale où se produiront plusieurs groupes tels Ballaké Sissoko et ensemble de kora de Baamako Mali, les Masques de la lune - Burkina Faso, les Enfants de Doudou N'diaye Rose, la danse Simb des Lions Sénégal, Coumbane Mint Amartichitt - l'art des griottes de Mauritanie, Chérifa chant tamarzight du Moyen-Atlas Maroc et Malick Sow, maitre Tijani de Tivouane Sénégal.

Par le biais d'une scénographie unique, la porte de Bab Makina deviendra aussi bien la porte d'une medersa de Tombouctou, une forteresse Haussa, une zawiya tijaniya, la mosquée Karaouiyine, ou un camp bédouin, a-t-il fait savoir.

D'autres stars seront présentes au Festival comme Oumou Sangaré, la grande diva (Mali), Tiken Jah Fakoly (Côte d'Ivoire) grand chanteur du reggae africain, Ballaké Sissoko (Mali) maître de la Kora, Doudou N'diaye Rose.

Seront aussi présents la grande vedette émiratie Hussein Al Jassmi, les Temptations et Dennis Edwards maîtres légendaires du Rythm and Blues des Etats-Unis et bien d'autres.

Le Forum qui se tiendra durant cinq matinées abordera des thématiques chères à l'Afrique telles "plurilinguisme linguistique et pluralisme religieux", "chemins spirituels et chemins commerciaux" et "enjeux de santé et d'éducation".

Les deux volets de cette édition, le Forum et les spectacles et concerts, se déclineront au rythme de l'évocation des pérégrinations et des œuvres emblématiques que furent celles de Hassan Al Wazzan, dit Léon l'Africain et de Sidi Ahmed Tijjani, fondateur de la tarîqa tijaniyya, dont se réclament un très grand nombre d'adeptes, notamment, en Afrique de l'Ouest.

Le Forum, dirigé par le philosophe Ali Benmakhlouf, sera animé par une pléiade d'intellectuels parmi les plus illustres, invités à débattre de plusieurs thématiques qui concernent le continent Africain.

Cinq problématiques seront abordées, à savoir "Chemins spirituels, chemins commerciaux", "Pluralisme linguistique en Afrique", "L'Afrique et le sacré", "Hassan Al Wazzan (Léon l'Africain) et les grands enjeux contemporains de l'éducation, la santé et la géostratégie", entre autres.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus