Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



MAP - publié le Jeudi 16 Mai à 09:43

Le Conseil provincial de Oued Ed-Dahab rejette toute instrumentalisation des droits de l'Homme par le Polisario




Dakhla - Le Conseil provincial de Oued Ed-Dahab a exprimé, mercredi, son rejet catégorique de l'instrumentalisation du dossier des droits humains par les ennemies de l'intégrité territoriale du Maroc dans le cadre de leurs complots contre l'unité du Royaume et ses droits légitimes.



Le Conseil provincial de Oued Ed-Dahab rejette toute instrumentalisation des droits de l'Homme par le Polisario
Nous rejetons l'instrumentalisation des droits de l'homme pour d'autres fins par les ennemies de l'intégrité territoriale du Maroc, qui visent à travers ces tentatives à entamer la sécurité et la quiétude des habitants, a martelé le Président du conseil, Ahmed Bekkar, qui intervenait lors de la réunion de la session ordinaire du Conseil pour le mois de mai.

Les participants à la réunion, à laquelle a pris part le Wali de la région Oued Ed-Dahab Lagouira, gouverneur de la province de Oued Ed-Dahab, Hamid Chebbar et plusieurs chefs des services extérieurs, ont souligné l'importance de la sécurité et de la stabilité, considérés comme la pierre angulaire du développement, saluant les efforts des forces de l'ordre dans la préservation de la sécurité des habitants.

A cette occasion, le Wali de la région a passé en revue les derniers développements relatifs à la question du Sahara marocain, rappelant la récente résolution du Conseil de sécurité de l'Onu qui a prolongé la mission de la MINURSO sans adopter la proposition visant à investir la mission onusienne de la prérogative de surveillance des droits de l'homme.

La réunion a été l'occasion de rappeler le rôle du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et ses commissions régionales dans les provinces du sud en matière de prise en charge des dossiers des droits de l'homme et les efforts déployés pour le développement de ces provinces dans les différents domaines, dans le contexte de l'engagement du Royaume en faveur de la démocratique, des droits de l'homme et du développement.

L'ordre du jour de cette session comprenait l'examen et l'adoption d'un accord de partenariat entre le Conseil et d'autres partenaires sur la construction à Dakhla d'une salle couverte des sports collectifs pour un budget de 12 millions de dirhams, un accord de partenariat concernant la réalisation et le financement du projet d'aménagement de la ville pour une enveloppe budgétaire de 260 millions de dirhams.

               Partager Partager


Commentaires