Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



MAP - publié le Mercredi 29 Avril à 13:13

Le CS de l'ONU réaffirme la "prééminence" du plan d'autonomie et les efforts du Maroc en matière des droits de l'Homme






Washington - Le Conseil de sécurité de l'ONU a réaffirmé, une fois de plus, la "prééminence" du plan d'autonomie en tant que base pour les négociations en vue d'une solution politique au différend artificiel autour du Sahara marocain, de même qu'il a consacré les efforts du Royaume en matière des droits de l'Homme, a déclaré mardi à la MAP, Peter Pham, Directeur de l'Africa Center relevant du prestigieux think tank américain, Atlantic Council.
 
"La résolution 2218 a mis l'accent sur de nombreuses réalités en consacrant de prime abord la prééminence du plan d'autonomie au Sahara en tant que base pour les négociations engagées sous les auspices de l'ONU, en vue de parvenir à une solution politique à ce conflit", a relevé l'expert US.

Le Conseil de sécurité a mis en avant également les "progrès" réalisés par le Maroc en matière des droits de l'Homme à travers le Royaume en général et dans les provinces du Sud en particulier, a indiqué M. Pham.

Le directeur de l'Africa Center a tenu à souligner, dans ce contexte, les actions et les mesures menées par le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) et ses commissions régionales à Dakhla et Laâyoune, lesquelles ont été saluées par l'Organe exécutif de l'ONU.

La résolution 2218, adoptée à l'unanimité des Quinze, "reconnaît à ce sujet et se félicite des mesures et initiatives entreprises par le Maroc pour renforcer les commissions régionales du CNDH à Dakhla et Laâyoune".

De même, les Quinze saluent les interactions du Royaume avec les Procédures spéciales du Conseil des Droits de l'Homme de l'Organisation des Nations Unies, ainsi que la visite annoncée du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme en 2015, lit-on dans le texte qui proroge d'une année, jusqu'au 30 avril 2016, le mandat de la MINURSO.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».