Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 20 Février à 11:34

Le 5ème Colloque d'oncologie thoracique le 27 février à Marrakech



Rabat - Le 5ème colloque d'Oncologie Thoracique, dont les travaux scientifiques porteront sur les principales variétés de cancers pulmonaires, se tiendra le 27 février à Marrakech.



Organisé sous l'égide de l'Association franco-marocaine de pathologie thoracique (AFMAPATH) et le Collège national des pneumologues marocains, ce colloque sera l'occasion de passer en revue par les spécialistes marocains en présence d'experts internationaux différents angles scientifique, anatomopathologique, diagnostique, épidémiologique, traitement médicamenteux, chirurgical et actualités en radiothérapie, selon un communiqué des organisateurs.

Le colloque verra également la discussion des avis sur la cigarette électronique ainsi que la présentation d'un nouveau ouvrage sur la cancérologie thoracique marocaine intitulé "Le cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules: connaissances et pratique", ouvrage coordonnée par Pr Ali Tahiri.

Cet événement connaitra la participation de cancérologues, pneumologues et chirurgiens thoraciques de renom.

Ainsi, 4 ateliers sont programmés portant sur l'anatomopathologie, l'oncologie, l'échographie thoracique et la greffe pulmonaire.

Cet événement sera clôturé par une réunion-débat sur le rôle des pneumologues dans les réunions de concertations pluridisciplinaires entre différents spécialistes en vue d'une prise de décision diagnostique ou thérapeutique.

Les cancers du poumon sont les plus répandus dans le monde. Leur étiologie est étroitement liée au tabac. Dans les pays du Maghreb, le diagnostic se fait souvent à un stade localement avancé ou métastatique. Et moins d'un tiers des patients sont à des stades dépassés, qui ne peuvent plus bénéficier d'une chirurgie d'exérèse, qui offre des chances de survie dans le cas où le cancer du poumon est diagnostiqué tôt et pris en charge dans les règles de l'art.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara