Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 4 Mai à 15:43

Le 21ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde célèbre la dimension culturelle et africaine de la ville de Fès



Fès - La 21ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, prévue du 22 au 30 mai, célèbre les relations séculaires Maroc-Afrique et l'histoire commune tissée entre la ville de Fès, en tant que creuset spirituel, et l'Afrique subsaharienne.



Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition organisée sous le thème "Fès au miroir de l'Afrique", commémore l'Afrique, que la ville de Fès irradie de ses spiritualités et dont elle s'est constamment nourrie, par la foisonnante richesse des relations qu'elle a entretenues, tout le long de son histoire avec cette terre de son enracinement.

"Depuis sa première édition, le Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde n'a cessé de magnifier, l'esprit de tolérance et d'ouverture en lui rendant chaque fois hommage à travers la musique et la poésie, grands vecteurs d'émotion, de partage et de savoir", souligne le président de la Fondation "Esprit de Fès", Abderrafia Zouiten, dans une note de présentation.

"Son rayonnement sur l'Afrique Subsaharienne, Fès le tient de la longue histoire qui la lie au Sahara et au "Bilad es-Sudan", précise -t-il, ajoutant que "des siècles passés, Fès a en effet hérité une position de débouché à l'extrémité d'un des plus grands axes méridiens de circulation transsaharienne reliant, depuis le Moyen-Age, la boucle du Niger au Maroc par le Touât, le Tafilalet et le col de Talghemt, l'historique 'treq es-Sultan'".

Comme à l'accoutumée, les organiseurs de cette manifestation d'envergure ont concocté une programmation éclectique et alléchante.

Le spectacle d'ouverture, une fresque musicale inédite, relatera les périples et les vies de "Hassan Al Wazzan (Léon l'Africain)" et Sidi Ahmed Tijani, fondateur de la Tariqa tijaniya, dont se réclament un très grand nombre d'adeptes notamment en Afrique de l'Ouest.

Le spectacle connaitra la participation de plusieurs groupes dont Ballaké Sissoko et ensemble de kora de Bamako- Mali, les Masques de la lune- Burkina Faso, les Enfants de Doudou N'diaye Rose et la danse Simb des Lions Sénégal, Coumbane Mint Amartichitt- l'art des griottes de Mauritanie, Chérifa- chant tamazight du Moyen-Atlas- Maroc et Malick Sow, maitre Tijani de Tivouane- Sénégal.

D'autres stars également seront de la partie telles Oumou Sangaré, la grande diva du Mali, Tiken Jah Fakoly- Côte d'Ivoire, le grand chanteur du reggae africain Ballaké Sissoko- Mali, le maître de la Kora, Doudou N'diyae Rose, la grande vedette Emiratie Hussain Al Jassmi, les Temptations et Dennis Edward maîtres légendaires du Rythme and Blues des Etats Unis et bien d'autres.

Quant au fameux Forum du festival "une âme pour la mondialisation", dirigé par le philosophe Ali Benmakhlouf, il porte sur plusieurs thématiques relatives à l'Afrique, dont "pluralisme linguistique en Afrique", "chemins spirituels et chemins commerciaux", "les grands enjeux contemporains", "l'Afrique et le sacré", et "Hassan Al Wazzan" (Léon l'Africain).

Les débats du forum seront animés par une pléiade d'intellectuels, de chercheurs et d'universitaires de renom.

Au programme figurent également le Festival dans la ville qui rassemble, lui aussi, les grandes traditions musicales du sacré, les musiques spirituelles et les musiques du monde, ainsi que les nuits soufies qui auront lieu durant toute la durée du festival pour clore les journée dans un ambiance chaleureuse empreinte de spiritualité et de convivialité

Le festival des musiques sacrées du monde est un hymne à la diversité, au brassage des cultures et aux échanges féconds entre hommes de différentes religions et de toutes les contrées.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara