Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


Amal Galla - Lemag - publié le Lundi 31 Mars à 20:42

Lahcen Daoudi: "La langue dont nous avons besoin aujourd'hui est l'anglais et non le français"



Rabat : La langue française n'est plus bien importante dans le monde, un constat qui a été prouvé statistiquement et qui a changé les visions de l'enseignement dans les pays francophones dont le Maroc.



Lahcen Daoudi - PH newz
Lahcen Daoudi - PH newz
Ainsi, pour Lahcen Daoudi, le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, la science se base actuellement sur la langue anglaise dont les nouveautés médicales, informatiques et scientifiques de façon générale sont très abondantes.

Dans un entretien accordé au quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, Dadoudi assure qu'il faudra maîtriser la langue anglaise au Maroc, à l'instar des pays arabes qui l'exploitent pour toutes leurs références scientifiques.

Tandis qu'au Maroc, "l'on ne maîtrise ni l'arabe ni le français, donc il faudrait surtout maîtriser l'anglais, et étudier alors en arabe, et ce pour mieux profiter des références scientifiques qui sont surtout en anglais", selon le ministre.

Daoudi revient sur l'Histoire et notamment des sciences pour rappeler que la langue arabe a été une référence, donnant l'exemple du Pape Sylvestre II qui avait fait des études à Karaouine pour puiser des sources scientifiques importantes écrites toutes en arabe. Toutefois, constate-t-il, la langue anglaise est devenue la langue des sciences, qu'on le veuille ou non, donc celui qui voudrait étudier en arabe devrait d'abord étudier l'anglais.

Le ministre a tenu à assurer que tout docteur, au Maroc, devrait maîtriser l'anglais comme condition pour avoir son doctorat, et que toute personne désirant suivre une filière scientifique devrait, par conséquent, maîtriser la langue de Shakespeare.

               Partager Partager


Commentaires

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus