Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Yassine Azizi - publié le Mercredi 20 Mars à 09:59

La visite royale en Afrique subsaharienne : Raffermissement de la coopération bilatérale du Maroc avec les pays africains






La visite royale en Afrique subsaharienne : Raffermissement de la coopération bilatérale du Maroc avec les pays africains
Le Maroc a eu, de tout temps, d’excellentes et d’étroites relations bilatérales avec les pays de l’Afrique sub-saharienne. Ces relations bilatérales témoignent de l’attachement du royaume à ses racines africaines et à son engagement irréversible pour la construction d’une Afrique forte, unie et prospère. Ces relations témoignent aussi de la foi du royaume dans la coopération sud-sud. Ainsi le Maroc a toujours veillé à développer et à consolider sa coopération avec les pays de l’Afrique sub-saharienne. C’est sous cet angle qu’il faut appréhender la tournée du roi Mohammed VI, qui a débuté le 15 mars 2013 et qui le conduit au Sénégal, à la Côte d’Ivoire et au Gabon.

En effet, l’engagement du royaume en faveur de la coopération sud-sud a été exprimé au sommet de l’Etat. Cet engagement est traduit par les actions du roi Mohammed VI, depuis son intronisation, pour plaider en faveur d’une solidarité agissante à l’égard des pays sub-sahariens, notamment les Pays les Moins Avancés (PMA). A cet égard, il convient de rappeler que, lors du Sommet Afrique-Europe de 2000,  le roi Mohammed VI, avait décidé d’annuler l’ensemble des dettes des PMA africains envers le Maroc et de supprimer les barrières tarifaires sur les produits en provenance de ces pays.

A la faveur de son ouverture sur tous les pays de l’Afrique sub-saharienne, le Maroc a noué des relations de coopération très étroites avec les pays du continent, dans divers domaines, en l’occurrence les secteurs présentant une importance particulière, qui constituent sans aucun doute le pivot de cette coopération, tels que l’agriculture, les pêches, l’éducation, la formation, la santé, la gestion de l’eau, l’irrigation, les télécommunications, l’aménagement urbain, les infrastructures de base, l’industrie, le commerce, le secteur du bâtiment, des travaux publics, de la protection civile et celui du transport aérien.

Par ailleurs, de multiples initiatives ont été prises par le souverain envers de nombreux Etats africains en vue de lutter contre certains fléaux naturels, marquant ainsi, sous le Sceau de Sa Majesté Le Roi, une ère de diplomatie humanitaire. Ainsi, et à titre illustratif, le roi Mohammed VI s’est rendu, le 20 juillet 2005, au Niger où il avait exprimé la solidarité du royaume avec le peuple nigérien confronté aux conséquences de la sécheresse. Lors de cette visite « (…) une aide alimentaire et médicale d’urgence a été mise à la disposition des autorités nigériennes » par le souverain. En plus d’une aide financière pour l’achat de semences, le Maroc a également déployé un hôpital militaire de campagne dans ce pays  « (…) pour venir en aide à la population affectée ». Dans le même ordre d’idées, la visite du souverain en Gambie le 19 février 2006, qui fut couronnée par la signature, le 20 février 2006 à Banjul, de plusieurs accords de coopération entre le Maroc et la Gambie dans les domaines, politique, judiciaire, touristique, agricole, de l’eau, de la météorologie, de la santé et de la promotion et la protection des investissements. Lors de cette visite un don de matériel médical fut remis à l’hôpital de Banjul ainsi que des équipements de lutte contre le criquet pèlerin aux autorités de Gambie. C’est dans cet esprit que le royaume a adhéré, en 2001, à la Communauté des Etats de la bande sahélo-saharienne, en vue de favoriser un partenariat rénové, basé sur la solidarité africaine et la coopération sud-sud.

Ainsi, la tournée effectuée par le souverain au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Gabon, et qui a débuté le 15 mars 2013, s’inscrit dans le cadre des efforts du royaume visant à consolider ses relations bilatérales avec le reste des Etats africains. Cette tournée traduit également l’engagement constant du royaume en faveur des causes nobles de développement, et de solidarité, auxquelles aspirent tous les Etats africains.

Yassine Azizi
Analyste


Tagué : Yassine Azizi

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles