Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - publié le Mardi 3 Mai à 10:08

La ville de Dakhla en passe de devenir un pôle économique "incontournable" au service de l'Afrique (journal panaméen)






La ville marocaine de Dakhla est en passe de devenir un pôle économique "incontournable" au service du continent africain, écrit lundi le quotidien panaméen +La Estrella+.

Dans article signé Demetrio Olaciregui, la publication fait observer que le Maroc a mis en place une nouvelle vision de développement pour les provinces du Sud qui met Dakhla au coeur d'un pôle économique ambitieux et projette d'ériger cette ville en passerelle entre l'Afrique, l'Europe et les Amériques.

Citant le Président du Forum Crans Montana, Jean-Paul Carteron, le journal indique que la ville de Dakhla "occupera une place de choix au sein du pôle économique africain et deviendra un partenaire potentiel de premier plan au Panama en vertu d'une politique de complémentarité exhaustive" et proactive.

M. Carteron a mis en relief, à ce propos, le projet d'élargissement du Canal de Panama et le développement des infrastructures portuaires de Dakhla, qui va servir de passerelle à même de relier le Canal au réseau routier et aux services logistiques, qui y sont disponibles.

Dans ce sens, +La Estrella+ rappelle que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait annoncé en février dernier un plan d'investissement d'envergure d'une valeur qui dépasse les deux milliards de dollars, destiné à développer les provinces du Sud à travers des projets structurants relatifs notamment à l'eau potable, à l'électricité, au réseau routier, au transport portuaire et aérien, aux écoles et hôpitaux.

Le quotidien cite dans ce contexte un passage du message que Sa Majesté le Roi avait adressé aux participants au Forum Crans Montana en 2015, dans lequel le Souverain a souligné que "notre ambition commune est de placer l'Afrique au cœur des grandes préoccupations géopolitiques mondiales".

"Le Maroc ne cesse d'œuvrer en faveur d'une Afrique moderne, audacieuse, entreprenante et ouverte, une Afrique fière de son identité, forte de son patrimoine culturel et capable de transcender les idéologies surannées", a affirmé Sa Majesté le Roi.

Par ailleurs, +La Estrella+ se fait l'écho des déclarations du Président de la région de Dakhla-Ouad Eddahab, Ynja Khattat, dans lesquelles il a indiqué que la "nouvelle vision conçue pour les provinces du Sud fait de la ville de Dakhla un pôle économique continental au service de la stabilité, de la paix et de l'épanouissement en Afrique subsaharienne".

Il a, en outre, souligné que "notre ambition est de voir la ville devenir un point de rencontre entre l'Ouest africain et les autres parties du monde", relevant que le Maroc dispose "des clés de développement du continent africain".

La publication a, de même, estimé qu'outre sa position stratégique et ses potentialités naturelles, la ville de Dakhla est un hub économique, commercial et touristique, dotée d'une zone portuaire qui contribue à la richesse halieutique et où 80 entreprises sont installées. 

+La Estrella+ relève également que le Forum Crans Montana, qui a vu la participation de 1.100 représentants de plus de 130 pays et organisations internationales dont des chefs d'Etat et de gouvernement et des ministres, s’était tenu pour la deuxième fois successive à Dakhla, ce qui reflète une "reconnaissance internationale" de la légitimité des droits historiques du Maroc sur ses provinces du Sud.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».