Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 13 Juin à 10:06

La ville d’Essaouira, un bastion du métissage et de la création artistique au Maroc (Jeune Afrique)





De carrefour commercial à carrefour culturel, la ville côtière d’Essaouira est devenue un bastion irréductible du métissage et de la création artistique au Maroc, souligne l’hebdomadaire Jeune Afrique dans sa dernière livraison.
Dans un article consacré à l’ancienne Mogador à l’occasion du Festival gnaoua et musiques du monde, qui s’est déroulé du 12 au 15 mai, la publication met l’accent sur l’ambiance unique qui règne derrière les remparts ocre de la ville, où les accents du monde résonnent au son de musiques en tout genre (rock, gnaoua, hip-hop, rai…).
«La ville a su raviver la flamme en puisant dans cette identité si particulière qui fait sa force et son charme», écrit Jeune Afrique, expliquant que les influences amazighs, arabes, africaines, européennes, musulmanes, chrétiennes et juives confluent en un mélange riche et unique qui fait aujourd’hui la fierté des Souiris.
L’hebdomadaire relève la place importante qu’occupe dans cette ville la musique gnaoua, qui s’est internationalisée avec des musiciens de renoms, comme le jazzman américain Randy Weston.
La ville connaîtra un intérêt artistique, culturel et touristique croissant à partir de 2001 avec l’inscription de la médina au patrimoine mondial de l’Unesco, indique Jeune Afrique, notant que près d’une dizaine de festivals, principalement de musique, animent désormais Essaouira et attirent entre 500 mille et 600 mille touristes chaque année.
En vingt ans, le nombre d’hôtels est passé de 6 à 327, les deux tiers étant des riads et des maisons d’hôte, qui se fondent avec harmonie dans les dédales de la médina, poursuit la publication.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus