Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Larbi Amine - Lemag - publié le Vendredi 31 Mai à 10:25

La sud-africaine Navi Pillay visitera prochainement le Sahara et les camps du Polisario




Lemag : La Sud-africaine d’origine indienne, Navi Pillay, a annoncé courant cette semaine qu'elle a programmé une visite dans les provinces du sud marocaines et aux camps de détentions des sahraouies à Tindouf dans le Sahara oriental.



Navi Pillay
Navi Pillay
Navi Pillay a indiqué vouloir par sa visite prochaine au Sahara et aux camps du Polisario, y évaluer la situation des droits humains, affirmant «suivre personnellement les cas du militant Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud et du chanteur Najm Allal » tous les deux, victimes du Polisario.

«Nous suivons de près la situation au Sahara question dont toute solution passe par un règlement politique conformément aux résolutions du Conseil de sécurité. Mais loin des considérations politiques, nous ne tolérons aucune atteinte aux droits de l'Homme», a-t-elle déclaré en recevant une délégation de militants sahraouis marocains, au siège des Nations unies à Genève.

Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud - gréve de la faim
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud - gréve de la faim
La délégation était composée de Dahi Aguai, président de l'Association des portés disparus au polisario, Mrabih Rabou Shaibata, président de la Coalition régionale pour la lutte contre la pauvreté, et Mohamed Khaya, président de l'association provinciale des oeuvres sociales à Boujdour.

Cette délégation marocaine a tenu à attirer l'attention de la Haut-commissaire sud-africaine sur «les violations continues des droits humains dans les camps de Tindouf, dont ceux de Ould Sidi Mouloud et Najm Allal».

Elle a également exposé «les progrès et le climat d'ouverture dont jouissent les provinces sahariennes».

Ils ont demandé à Pillay d'intervenir pour faire toute la lumière sur «le sort de centaines de Sahraouis victimes de disparition forcée, d'actes de torture et de graves atteintes à leurs droits les plus élémentaires».

«Personnellement, je n'accepte en aucun cas que les civils soient victimes de violations ou d'exactions», a insisté la responsable onusienne, assurant que l'affaire de Ould Sidi Mouloud, en grève de la faim en protestation contre l'interdiction qui lui est faite de rejoindre sa famille à Tindouf, «bénéficie de tout l'intérêt et de toute l'attention du Haut-commissariat aux droits de l'Homme».

Najm Allal torturé par le Polisario
Najm Allal torturé par le Polisario
Au cours de cette rencontre qui a duré 25 minutes, Navi Pillay a assuré qu'elle «suit attentivement le cas du chanteur et poète Najm Allal et les cas de disparitions dans les camps de Tindouf».

«J'ai tenu à quitter la séance de débat urgent du Conseil des droits de l'Homme sur la situation en Syrie pour venir vous écouter à propos de vos doléances et vos préoccupations», a-t-elle dit.

La Haut-commissaire a en outre promis aux trois présidents d'associations d'adresser «une lettre officielle» dans laquelle elle va répondre à leurs doléances respectives.

               Partager Partager


Commentaires