Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



eMarrakech .info - publié le Vendredi 9 Mars à 14:59

La star du Youtube, Keenan Cahill, chante pour le Sahara marocain




eMarrakech: Plus de 370 millions de vues sur le net.. Keenan Cahill est ce que l'on appellerait sans hésitation la Star Du Youtube. Après avoir chanté avec David Getta, The Mitz ou 50Cent, ce jeune américain de 17 ans vient de lancer une vidéo où il chante la célèbtre chanson marocaine "Laayoune Iniya".



En effet, Keenan Cahill a lancé cette vidéo, depuis sa chambre comme d'habitude, où il paraît vétu d'un t-shirt des couleurs du Maroc: rouge avec la carte du Maroc et l’étoile verte. Il y chante la célèbre chanson des Jil Jilala ""Laayoune Iniya", un grand hommage au Sahara Marocain.

Keenan Cahill est atteint d'une maladie génétique grave, le syndrome de Maroteaux-Lamy, qui lui déforme les os et a stoppé sa croissance. Il est devenu célèbre dans le monde entier grâce à ses vidéos postées sur Youtube.

La chanson marocaine a fait le buzz puisqu'en trois jours seulement, plus de 400,000 personnes l'ont vue; un véritable succès pour une chanson à succès et un jeune à succès.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».