Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MY AHMED IDRISSI - publié le Mardi 15 Décembre à 21:41

La résurrection des toubibs ou les larmes du derme ’’




Coin de détente réservé. Ne pas entrer tous à la fois ! Tirez la chaîne en sortant ! Suite d’audience avec le Pr Byadenby : Niet 80 dh la passe, monsieur le ministre!



La résurrection des toubibs ou les larmes du derme ’’

Fiction. Chapitre trente et un des chroniques différées de Mme Student

Coin de détente réservé. Ne pas entrer tous à la fois ! Tirez la chaîne en sortant ! Suite d’audience avec le Pr Byadenby : Niet 80 dh la passe, monsieur le Ministre!

Fiction. Chapitre trente et un des chroniques différées de Mme Student

‘’Chapitre trente et un ‘’ : ‘’ La résurrection des généralistes ou les larmes du derme ’’

Résumé du chapitre XXXI en exergue

Mme Student, préceptrice et conseillère du jeune David Salomon, (un prince israélien, 60ème du nom et unique héritier du trône hébraïque), après bien des consultations chez Maidoc, et des péripéties au Maroc, cette jeune cousine du Général Lyautey, est devenue Chef du Secrétariat du Ministre de la Santé, l’éminent Pr Byadenby. Entre temps Maidoc, qui a été banni du Syndicat des Médecins et par l’Anam pour ses critiques contre l’Amo a transformé son cabinet médical en restau du cœur. Offrant le gîte et le couvert pour les délégués médicaux en rupture d’échantillons. Il nous livre ici une interview du Ministre de la Santé, le Pr Byadineby.

Le texte du scénario

Le Ministre de la Santé discute avec Mme Student, son chef du secrétariat.


_ Mme Student ! Une note de plus ! Un entretien avec la presse ! C’est urgent et ça me les presse !
_ Bonjour Excellence. (Il faut toujours que ce soit moi qui lui dise bonjour la première !). C’est le stress du quotidien, Excellence ! (Qu’est-ce qu’il à le Ministre à serrer les dents et les jambes ? Et à parler comme cela, à une dame ! C’est du harcèlement indirect ! Je vais lui répondre dans son registre. Si j’étais plus jeune, il m’aurait culbutée…Je me méfie des patrons, aussi ministres soient-ils !). Si vous avez besoin d’aller au petit coin, ne vous serrez pas ! Ne vous retenez pas, c’est comme les éternuements, il ne faut pas les bloquer, mais vous relâcher…C’est mauvais pour les glandes et la prostate ! (à votre âge, c’est patent !).
_ Je ne vous ai rien demandé, je sais où vider ma prostate, Madame !
_ Pardon de l’impudence, ce n’est pas par irrespect. Je vous prie de ne pas le prendre ainsi ! Je m’en voudrais à mort, de fâcher un Ministre de SM ! Ce n’est pas dans ma culture, vous me saviez française, avant de m’employer dans votre cabinet, Excellence !
_ Je vous ai engagée pour vos diplômes et votre longue expérience. Pas pour l’esthétique physique, le décor du buste ou la langue ! (que vous avez si pendue)
_ Merci, Monsieur le Ministre ! (Le voy…, c’est du tac au tac !). Je sais qu’entre médecins et gens cultivés, il faut rester scientifique, naturels et physiologiques, sans tabou, ni fausse pudeur !
_ Hum ! Fit le ministre en renflant sa moustache ! Madame a oublié les belles lettres et s’aventure dans l’exercice illégal de la médecine.
_ Hi hi ! C’est juste de la culture générale. (Hier, chez l’ancien ministre, c’était le tic du papillon, aujourd’hui le chef titille les phanères) Votre éducation sanitaire, portée par une vielle prof, comme un certain degré de culture, sans prétention Excellence !
_ C’est ce que je voulais dire …J’ai mal compris ...Et puis je n’ai pas eu à faire, chez mes amis, avec leurs problèmes de prostate !
_ Bon, après cet échauffement, dites-moi mon emploi du temps ! A à chaque jour suffit sa peine ! Ils doivent sécher leur encre en ce moment les journaux !
_ Il n’y a pas d’articles sur le Ministère dans la presse, depuis un moment, Excellence !
_ Tant mieux ! Ça nous permet de travailler sans être gênés par des renifleurs ! Il n’y a pas d’autres nouvelles ailleurs ?
_ Kane ya makane, Dominique Strauss Kahn, DSK le socialiste, qui va faire un truc économique pour le Sarko de Droite…La Banque Mondiale ou le FMI, je ne sais plus ! Il ne finit pas de les coopter…ses adversaires d’hier ! Même à Boutef, il va refiler des avions contre le gaz à bon prix et l’assurance d’un marché ouvert garanti et sur aux français ! Un jour, il va se tourner chez nous et nous piquer notre Oualaalou ! Dommage qu’il n’ait pas eu assez de temps pour nous et pour lui !
_ Il fera bien de le prendre tout de suite et de nous donner son poids en douros !
_ Vous voulez dire en euros !
_ Je devise seulement ! Un ministre moins triste ! Il faudra le gonfler pour qu’il nous rapporte plus !
_ Comment ? Un échange dans le cadre du partenariat ? Ou pour en stage de ‘’vacances rémunérées’’ ! Je crois que je peux vous arranger ça ! J’ai mes entrées, Excellence !
_ Il a déjà tout vendu aux français !
_ Nous sommes interdépendants, Excellence !
_ Dans le sens univoque ! C’est plus que du partenariat ! C’est du match vendu à entendre les autres ! C’est un gros problème pour mes amis Espagnols, qui jalousent ce tant de choses que nous cédons aux français et cette place si faible qu’occupent les castillans !
_ Passons à la suite de vos ordres du jour, Excellence ! Sinon on va atterrir en pleine mer, pour voir débarquer tout le poisson atlantique en Espagne, repasser les séquences du retour des maures et des juifs d’Andalousie jetés en pleine mer, là aussi !
_ Oublions le passé !
_ Alors qu’est-ce qu’on fait de cette interview avec la presse ?!
_ Pas de problème ! Mais notre financier me casse ...le budget ! Et mes pauvres chéries de fonctionnaires ne cessent de me les ...de râler ! Il me serre tellement la..les bourses, que j’en arrive à ne plus soigner les gens, qu’avec la baraka du Fquih de Témara !
_ (Encore ses bourses ! Il faudra qu’il consulte un psy ou qu’il se remarie !). Qu’est-ce que vous lui reprochez, il s’occupe des indigents que vous avez largués de la Santé publique en les faisant payer là où c’était gratuit depuis des générations !
_ C’est de la blague, c’est de l’arnaque !
_ Pardon ! Nous ne parlons pas de l’Hôpital ni de sa charité payante ! Le bakchich aux fonctionnaires en plus du salaire !
_ Attention vous faites dans la délation …Vous vous attirez des ennemis ! Vous allez casser votre clientèle ! Et puis leur Ministre vous entend !
_ Vous m’avez engagée pour vous dire la vérité ! En plus c’est dans toutes les bouches ? Même dans le cri des nourrissons ! N’est-ce pas Dounia ?
_ Ça, je n’ai pas entendu clairement ! Mais le faquir, c’est criard ! C’est de l’abus de confiance !
_ Ah bon vous admettez, le Gouvernement ne ment pas ! C’est rare, il admet ! Eh pourquoi que vous ne l’arrêtez pas, Messire !
_ C’est de l’ésotérique…Ça rentre dans les croyances profondes et naturelles du peuple ! On a peur de rompre de cercle vertueux de la baraka et que ça retourne contre le Gouvernement !
_ En tout cas c’est moins nocif que les rêves de l’Emir Yassine !
_ C’est du rmad f’el ayïne, du ghamed Madame ! C’est de la blague !
_ C’est mieux que le Ramed, Docteur !
_ Ça, vous savez comme moi, que c’est en préparation….Le monde ne s’est pas fait en un jour ! Il soigne en imposant ses mains sur des bouteilles de Sidi Machin ! A des milliers de gens et de loin ! En tant que médecin je suis obligé de douter des vertus de ce placebo ! Bientôt la télé thérapie ! Il faudra exporter ça aux Peuples du monde par satellites !
_ Ah vous les cadres sortis de Descartes ! La caricature et la raison !
_ Moi, je suis sorti de Cervantès ! S’bagnoule et Sibawaïne !
_ Il n’a pas de blouse médicale, mon Doc, il a le blues magique, le Fquih !
_ Je ne sais pas si son flux marche sur vos bouteilles de Contrex et d’Evian ! Passons ça me lasse !
_ Il est seulement 8 heures AM ! N’empêche qu’il soigne gratis les gens qui consultaient en Santé Publique, obligés de payer leurs soins ! Ce n’était pas comme ça durant les belles années de l’ancienne Direction de la Santé. Après la fondation du nouveau Maroc par Lyautey ! Les Français traitaient les Marocains gratos ! Tous les indigènes étaient des indigents. (Maintenant vous êtes tous riches et vous faites le manche !)...
_ Hein ? (Comment, kanessâoue ?! Tgouli had chi le Oouziiir ! El wakaha hadi ! A charfa el moufarnassa, el moufantasa, el moufazfaza !) Je sais que vous pensez, au fond de vous-même, dans votre silence coupable et dans vos bougonnements risibles ! Je devine ce que vous avez entre les courbes de vos parenthèses ! Et même ce que vous n’exprimez pas, entre les lignes, combien même vous ne parlez pas !
_ On se comprend à demi-mots ! C’est mon cousin, le Général Lyautey, qui a institué cette ferveur humanitaire dans la Colonie ! Cette passion de soigner pour conquérir...les cœurs !
_ Le Protectorat madame pas la Colonie ! Le Maroc a de toujours été un état ! Ne confondez pas faiblesse d’un roi, d’un pouvoir, d’un moment avec l’histoire, digne et orgueilleuse et chargée, de ce Pays qui a porté la civilisation chez vous…Jusqu’à Roncevaux et durant huit siècles en Andalousie. Les civilisations diffèrent, se suivent et se fécondent !
_ Ce n’est pas le trottoir ! C’est du passé !
_ Ça c’est passé avant mon mandat ! Pas d’amalgame, madame ! Je n’y suis pour rien !
_ Autant pour moi Docteur ! Mais c’est pire maintenant que du temps du Protectorat ! Ces escrocs de faquirs étaient à réduits à besogner, à tromper et usurper en public et à abuser en cachette !
_ C’est une médecine parallèle, une médecine douce ! Et puis vous avez ça très répandu aussi chez vous …
_ Leur abus de confiance est maintenant public et touche les classes de nantis !
_ Je ne suis ni l’Ordre des médecins, ni l’ANAM ni l’AMO ! Je ne suis qu’un ministre qui passe…Bientôt les élections parlementaires, un nouveau gouvernement…Je ne sais rien de moi-même ! Ni de ce qu’il en deviendra demain !
_ Vous aurez toujours une place dans le Gouvernement d’Autonomie du Sahara, parmi les Polisariens ! Un ministre d’Etat à la Santé ! Ils ne trouveront pas mieux que vous, avec formation ici, votre expérience et votre riche ascendance régionale sahraouie !!
_ C’est vous qui le dites, merci ! Mais je suis chez moi, là aussi !
_ A la bonne heure ! Pour en revenir voyons Excellence, vous êtes leur Ministre ! Ces officines vous ont confisqué votre boulot !
_ Les Pharmaciens ne m’ont rien pris, je suis Ministre pas Généraliste !
_ Je parle des Organismes, l’ANAM et les Caisses ! Ces officines, ces gens-là vont vous commander demain ! Ils vous sont simplement pris vos Pré-ro-ga-tives ! Ils devaient être un Département nouveau inclus dans ce Ministère ! Et non l’état dans l’état, un autre gouvernement dans le gouvernement, tout en double du vôtre, un clone couplé d’un générique !
_ Pourquoi vous ne me l’avez pas dit à temps ? J’en aurais fait une fiche et suggéré directement à Sidna, Allah yanasrou ! A l’occasion ce la fête du trône… Ah Mme Student, vous êtes un génie !
_ Restons en au faquir sans remonter aux plus hautes instances sacrées !
_ Non, c’est de l’administration ? Il n’y a rien de sacré dedans ! On ne fait ni dans la conspiration ? Ni dans la sédition ni dans la subversion ! Je dois m’occuper de tout, mine de rien ! Même se l’ANAM qui se prend pour l’Ordre et la HACA de la santé m’a volé mes prérogatives !
_ Et vous n’avez pas la touche d’un félon ! Un loyaliste fidèle, un modèle de patriote !
_ Sans pommade, madame, ne m’irritez pas !
_ Je fais doucement ! C’est vraiment profondément bien pensé et puis je disais, Docteuuur ! Fouuuh ! J’ai des chaleurs maintenant ! Vous me faites rougir par vos mots. Et même par vos pensées ! Vous qui allez reconquérir …..vos droits sur la santé des gens !
_ Madame Student, ressaisissez-vous ! J’appelle un médecin ?!
_ Non pas la peine, vous êtes là ! Vous faites l’affaire ! Je disais, Maître que le maraboutisme, la sorcellerie, les faquirs...Il y a de familles de notables, des médecins, et même dit-on de vos collègues qui vont le voir et lui apportent des sacs de pains de sucre…Peut-être plus et autre choses encore !
_ Passons, ça les regarde, ça regarde l’Ordre ! Je veux des nouvelles fraîches !
_ Si, si tout de suite, on vous les servir, nature, Pr Byadenby ! Nadia Yassine parle dans sa lettre à Qui De Droit, de plongée nationale dans l’ignominie la plus gluante en pensant aux sables mouvants du Sahara qu’on va perdre !
_ Ce n’est pas poli de la part de la fille du prophète des rêves ! Moi j’oublie mes rêves !
_ Attendez la suite ! La presse est en train de jouir !
_ Ah bon, elle aussi ! Comment ?
_ La presse ternit l’image de Ben Bourka !
_ Ben Barka ! Bourka, ça ne fait pas très marocain !
_ C’est ça, vous les importez seulement, pour faire des tentes ambulantes à vos cavalières !
_ Baraka, M’barka, ce n’est pas le sujet !
_ Ils disent qu’il se serait fourvoyé avec les communistes et leurs services secrets, comme un agent de renseignement, à la petite semaine !
_ C’est tout ! C’est du révisionnisme ! Ça ne va pas plaire à mes amis Elie Yazghi et coll ! Et puis qu’on dit qu’il ne se présentera pas au Parlement...Les artère, peut-être pour ce grand ponte, qui le cœur à gauche !
_ Meskine, il pense qu’il va devenir Premier ? Comme ça !
_ Le Prince Rouge s’est fait réparer in extremis les coronaires bouchées chez les ricains.
_ Seulement ! C’est tout ? Il aime les States, lui, ça le branche d’être là bas !
_ States encore, coté ONU, soit Ki Moony pense!
_ On débouche sur des sables mouvants ! On a volé sa carte de crédit à Ben Qui Moune !
_ Ah, non pas ça ! Pour l’amour du Sahara ! Rendez-lui sa carte ô Ministres intègres ! Je présume que c’est de l’intox que vous me servez-là !
_ Il y a 140 explosés ! Que du sang et du baroud, au-delà des ressources thérapeutiques.
_ Où ça, au Sahara ? Il n’y a que deux policiers blessés par des tire-bouteilles ! A la Casa de España ? Ou près des fronteras…
_ Non ! Baîd el bass, Excellence ! Au Pakistan ! !
_ Ah ! Ensuite !
_ J’ai entendu Sarkosy, reporter sa visite ! Et les médias monter son rendez vous manqué en affaire d’Etat ! Pour le bonheur des scripteurs en papier de la Prusse régionale !
_ Hi, hi, l’Algérie ! Ça vous me l’avez dit ! Vous avez des soucis en ce moment, argent, sommeil amour, syndicat, votre neurologue, ça va du côté d’Alzheimer...Prenez du Noostarel !
_ Si c’est une drogue pour les noces ! Vous arrivez trop tard ! Je suis trop vieille !
_ Non ! Ne dites pas ça comme çaaa ! Tant que vous n’avez pas d’ennui de santé ! Ça va !
_ Et puis vous êtes là pour la santé de tous ! Merci ! Alors entendu pour le Noce-Star ! Merci, je prends ! J’irais à la Pharmacie Centrale avec votre ordonnance ! J’espère qu’on ne me dira pas que ça manque !
_ Heinnnhh ! Sarko, Sarko ! S’il reporte sa visite...Qui le lui a demandé Chirac ? Bush ? Boutef ? Olmert ? On lui fera une visite d’état, à sa mesure ? S’il se donne la peine de venir sérieusement ! Et non de nous agacer, narquois qu’il est, à taper à la porte frontière des voisins pour nous donner le sentiment de dire « Voilà, c’est moi le nouveau Chirac, je viens de rapporter les urnes de France. Je suis le rassembleur arithmétique des Français, je viens (en se frottant les mains) de vendre des armes à vos adversaires de voisin, je suis venu boire un thé à la santé de vos Sahraouis ! Demain je filerais une centrale nucléaire à la Lybie….
_ Y a Chirac qui est ici en convalescence de fin de fin de mandat ! Il prépare sa réplique au Monde et aux tribunaux sur les affairettes dont on l’emmme—bête. Il ne veut pas peut-être pas le rencontrer au Maroc …Ça nous ferait trop, deux Présidents d’un même bled à la fois ! C’est un ami qui compte en banque pour le Maroc ! It est très orientaliste du côté du Maghreb el Aqsa !
_ Vous avez la grande mosquée Hassan II pourquoi el Aqsa encore ?
_ C’est le Maroc qui est le couchant extrême ! Chez nous, il est chez lui ! C’est un pays, tendance, ouvert sur le tourisme du troisième âge des présidents…
_ Et des rois ?
_ Pas encore ! Un créneau formidable pour notre industrie du tourisme ….Et ils se soignent à l’œil, en se dorant à notre soleil ! Sans compter ceux qui vivent leur fin de retraite chez nous!
_ Lesieur Abdelaziz El Marrakchi ? Cette grosse huile, qui fait tâche, va venir aussi ?
_ Chut ! Restons entre Français ! Lui c’est marocain, on lui donnera un gros maroquin, pour sa retraite aussi !
_ Elle est banale, celle-là ! Pourquoi pas le burnous du Glaoui ou celui de Sidi Saïd el Joumani ? Ce n’est pas une blague, c’est une qaêda louable !
_ On lui donnera, le Sahara autonome, comme vice-roi ! Parce que comme président, ça ne fera pas long feu et ça fait incongru ! Il sera à la merci des urnes et de la lassitude vindicative des gens qu’il a laissés cuire dans les Hmada !
_ Tiens une idée qui me vient des belles heures du passé ! Pourquoi pas un représentant du Roi, député dans la région ! Ce que fut son Mendoub à Tanger, le Ministre Hadj Omar Tazi ! C’était une bonne affaire pour les siens !
_ C’est un dossier sensible. Tabou ! Je ne vous ai rien dis, je suis en off, vous avez bien fermé les oreilles ! Vous êtes sûre !
_ A clef !
_ Bien sûre ? Et puis je ne vous connais pas ! Qui êtes-vous déjà ? Mais vous n’êtes pas là ! Vous n’avez pas activé votre dictaphone ? C’est bon !
_ Ah vous étiez là ? Je viens d’arriver aussi ! Je ne vous ai pas vu, Excellence !
_ Je reviens à moi !
_ Bonne nouvelle ! Vous êtes le bienvenu ! Et nos préparatifs pour recevoir Sarkosy ? Ça tombe à l’eau !
_ Et nous ? Qu’est-ce qu’on va devenir sans Sarko ! Il nous a karcherisés d’un revers de main ! On ne mérite pas son passage ?
_ Sellak esslak ! Et son truc d’alliance des pays de la méditerranée ! Ça va ruiner notre tourisme! Hein Docteur ? Et ces menaces terroristes ?!
_ Willy nti fedoulya ! Tu me tires les vers du nez ? De quoi je me mêle ? Je ne te livrerai rien, bourreau ! Gha negaêdou hna had nhar ? Dis-moi seulement les infos, Mamy Google !
_ Mme Lou-Ange Student, s’il vous plait ? La cousine du Général Lyautey ! Vous connaissez ? La tantine du Sieur Polémic et la préceptrice du Prince d’Israël !
_ Ça je le savais pour le David-Salomon ! Benaïssa, qui a rencontré, juste hier à Paris, votre Tipy Livny, me l’a confirmé ! Mais aïe, attention pas d’ambassade de Jérusalem au Maroc. Si c’était encore à l’Hôtel Avive, à la rigueur, on aurait concédé un consulat ! Mais, n’allez pas encore sortir mes confidences à vos amis...
_ Mais tous les journaux en parlent !
_ Ah, mais faites attention, que ce ne soit pas avec mes mots ! Vous êtes la protégée, de mon Ami Azzou Lay ! Sur ses recommandations, je vous laisse vous infiltrer dans mes méninges ! Ne me les remuer pas trop…. en public ! Et puis votre robe noire…
_ Pardon ? (Qu’est-ce qu’il avec ma robe noire le Ministre ? Le Syndrome Clinton est une maladie de fonction ? Passons en silence. Je fais mine de n’avoir rien entendu !). Oui, Excellence, on s’était connus avant qu’Essaouira ne fasse son jazz et avant que l’Alliance des Civilisations ne fasse parler d’elle et de lui ! Maidoc avait déjà lancé l’idée de son Temple des Trois Religions en 1984 ! Et ce n’était pas dans les cordes de monsieur André, à l’époque !
_ Ni trop mur comme projet pour l’époque !
_ Pas plus pour maintenant, c’est pire avec les intégristes !
_ Passons, sautons sur ces extrémistes ! Vite ce n’est pas le moment de parler de votre TTR. Je dois aller au PC ! J’ai un RDV !
_ Vous avec une A I E avec la PL!
_ ??
_ Une Audience-Interview-Embêtante avec la Presse Locale ! Ils sont là.
_ Le traitement politique du texte, c’est moi ! Le directeur du sécuritaire nous a alarmés ! D’abord, faites gaffe ! Faites une circulaire interne pour interdire la sortie de mes circulaires à l’extérieur ! Ça fait de la potence aux journalistes de publier nos papiers. Il a déjà alerté la population…Donc pas de secrets ! Il faut faire Il a –
_ S’ils ont déjà alerté la population…C’est qu’il n’y a pas de secrets…Pas de quoi châtier un journaliste qui écrit ça en arabe pour le chaêb !
_ Aaaattention, terrain glissant. Demandez pour moi une estafette et une 4X4 ordinaire, pour plus discrétions ! Faites-moi apporter 4 gardes du corps et commander 8 gardiens. Des Benslimane en tenue de Draïss !
_ ?? I beg you pardon !
_ Des gendarmes travestis en poulets ! Les GUS de Laânigri, c’est trop voyant ! Affichés, leur pouvoir de dissuasion les a desservis !
_ De quelle couleur ? Faut-il les empaqueter ? C’est pour consommer ou pour emporter ?
_ Hein ? Qu’est-ce que vous marmonnez ? Donnez-leur quelques voitures de celles qui restent en surplus chez nos amis de la Police …Ce sera à la charge de Chakib _ ??
_ Du Ministère de l’intérieur ! Chakib Ben Moussa ! Pas Chakib Tazi ! T’as pas entendu Parler ? La suite des infos, Madame Student !
_ Le camion qui a explosé, avec 140 tués, c’est par un camion, pas loin de Bagdad la Capitale… (la Kapoutale !)
_ Ça, c’est tous les jours ! Ça, on ne les compte plus les Baghdadi qui s’envolent ! C’est dramatique…Pauvre pays…Pauvres gens ! La démocratie impériale tue la démocratie locale ! Le berceau de la civilisation ! Heureusement, vous les Français… Chirac … !
_ C’est comme un tsunami, une tragédie humanitaire ! Mais au prix du détail du jour ! On ne va pas leur envoyer quelque chose pour les aider, Maître ? Comme après le séisme du Cachemire ! Un truc humanitaire, 20 millions et on sera des anges pour le sémillant Ministre de la Santé, qui est venu aux affaires extérieures de France !
_ Tu me prends pour Bush ? Ce n’est pas moi le coupable ! Ce n’est pas moi qui fais le pompiste du globe ! Et puis le ministre du secourisme et de l’ingérence humanitaire, il ne m’a rien soufflé ! Demande de ses nouvelles, tiens ! Tu as son téléphone ? Passe-le moi après ces cons de journaleux qui attendent pour l’AIE !
_ Vous l’avez dit ! Yadasse !
_ Qu’ai-je dit ?
_ Le mot proscrit ! Voyons, Excellence, kelma ma chi mliha ! Vous avez prononcé un mot classé hard ! Ça vous fera pour vous 1000 dirhams.
_ La note de pénalités, c’est pour vous que je l’ai décidée ! Pour le personnel, pas pour moi ! Donnez-moi une cigarette ! Vite !
_ Il n’y a pas le feu ! Mais, au fait, vous ne fumez pas !
_ Servez-moi alors, un verre ! Lahsen !!
_ A wili, mais vous ne buvez pas ! Vous priez constamment au bureau ! D’ailleurs on n’a jamais vu ça ici ! Le bon Dieu est entré dans la demeure !
_ Mais faites quelque chose ! Ma parole, vous me prenez pour un dromadaire ? Lahcen ! Donnez-moi un berrad d’athai !
_ Lahcen n’est pas là, Naâmasse ? Ma ândék maâ mane ettiyi ! Il est sorti acheter des cigarettes !
_ Des clopes ! Il est interdit à mon personnel de fumer ! Au ministère et hors ministère ! C’est un sabotage, un contre-exemple. C’est, c’est, c’est contreproductif. C’est mauvais pour la santé. C’est mauvais pour l’économie. C’est, mauvais pour le nez et mauvais pour le goût ! On ne peut pas s’approcher de quelqu’un qui porte cette odeur…
_ Calmez-vous Docteur, votre tension ! (Vous me rappelez quelqu’un qui passait son temps à faire de la psychothérapie contre l’usage de la cigarette à toutes ses ouailles !)
_ À quoi pensez-vous ? Vous n’avez pas le droit de penser à quelqu'un d’autre quand je vous parle ! Vous me retardez ! Préparez-vous réponses avant mon arrivée ! Avant mes questions ! Allez-y Lâchez-moi le reste ! Ces histoires hors département me ruinent le caractère ! Lâchez le reste, Svp ! Et restez bien calée sur votre fauteuil !
_ Je continue Excellence, la lecture de ma fiche journalière ! C’est, ce sont de gros camions où ils entassent plein de gens ! On devrait en acheter pour transporter le personnel !
_ Pourquoi une autre Massira del Khoudra se prépare-t-elle ? A mon insu de Ministre Sahraoui ?!
_ Plus de 50 en Irak ! 250 prisonniers libérés par les Israéliens. Sans êtres des gens de Hamas et sans avoir du sang juif sur les mains !
_ Bref, des innocents, des enfants de cœur, qu’on va relâcher !
_ Ils demandent en retour, le retour du soldat Shalit !
_ Je n’ai pas vu ce film !
_ Ce n’est pas Ryan !
_ Ce n’est pas rien, ni riant non plus !
_ Le reste, c’est 10.000 ou 15.000 ! Le reste du pays est aussi prisonnier. Une mosquée au Pakistan….avec 500 otages retenus par des Talibans de la Qaeda à l’intérieur de la Mosquée Rouge d’Islamabad !
_ Je n’connais pas ! Je connais le Taj Mahal, la muraille de Chine, le mur des lamentations, les pyramides de Kéfren et de Kéops, le mur du Sahara, les collines de mon pays…Des Merveilles ! Sinon…Quelles nouvelles de Sharon !?
_ Toujours au lit ? Ce n’est pas des merveilles !
_ C’est inquiétant ! On aurait du lui envoyer des médecins d’ici ou ceux d’Arafat, c’est plus économique et ça fait vite pour le turnover et la literie!
_ C’est plus honnête que de prolonger les souffrances d’un peuple et les espoirs de sa famille !
_ Il a vécu son temps et emporté bien des secrets et des vies avec lui, Excellence !
_ Pour nous, les soins chroniques, c’est toujours économique ! Mais je ne comprends pas ce que ces avares de Juifs, veulent démontrer avec ce diable de Satan ! Ce bonhomme est retenu en hypothèque, par les fils et les tuyaux au fil de la vie…ça sert qui de le martyriser… ?
_ Vous appelez ça une vie, Excellence !
_ Non c’est de la politique…C’est une stratégie, je la sens…Mais je ne comprends pas cette procédure !
_ Vous faites comme vous voulez, Excellence ! Même si vous ne comprenez pas on exécute vos ordres !
_ Non, non, il ne s’agit pas d’exécuter le soldat Sharone…Laissez-le agir ! Il ne nous a rien fait ! Ce ne sont pas les procédés de notre Département ! Nous on soigne, on aide, on guérit même, parfois !
_ Oui, c’est vrai, on est contre la liquidation des opposants, des adversaires, des amis et des généraux ! Nous sommes un peuple pacifique, prolifique. On a un temps magnifique.
_ Un pays unique, Excellence ! Magique, génial ! On n’en fait pas deux comme ça ! Vous avez vu le prix du terrain et le miracle de celui des salaires ….
_ Merci, je comprends ! Nous, on est pour la qualité de la vie ! La civilisation ! La poésie, la guédra, le guedid, lebben, wa thaïe, la prière, et la vue claire du ciel ! Les étoiles du ciel ne vous inspirent rien ? On est contre les souffrances inutiles…
_ Et contre les fausses promesses à la population !
_ On est contre l’euthanasie ! Les SS les Nazis ! On est pour les Français, à leurs têtes les Espagnols et les Américains !
_ On est contre le contre, et contre tout, dans notre, votre, notre, heureux et beau pays, Docteur !
_ Pour les maladies longues, c’est mieux de les couvrir, sans les rembourser longtemps ! Mieux que de rembourse les frais des affections aigues et récentes. Celles-là sont multiples fréquente et répétitives ! N’écoutez pas les slogans et les rodomontades de généralistes !
_ Ah bon et le journaliste qui vient avec ses questions ?
_ Ils n’ont rien compris à l’AMO. Ils sont dépassés ! Elle se fera avec eux ou sans eux ! Ils sont déjà out ! On n’aura plus besoin de la médecine générale…Je la ferai enseigner dans les collèges et les écoles primaires puisqu’elle est à la portée des vendeurs en pharmacie
_ (Et ils feront quoi dans leurs cabinet ….des toilettes privées ?). Elles guérissent parfois seules, Professeur Byadinnby !
_ Mais le plus souvent, on vous oblige à soigner les gens et de faire des frais interminables encore ! La ruine se selon les techniciens de l’AMO et les cadres de la Caisse, avec lesquels je travaille !
_ C’est vrai, ils n’ont pas de coeur ! Ils ont une calculette à la place du myocarde !
_ Pardon ! Vous dites ? Avec 41 maladies seulement, c’est l’économie et puis rembourser sur les bases des génériques et des médicaments apparentés les plus anciens …c’est économique ! Je devrais adopter leurs misères pour les appliquer dans mon Ministère
_ Vous voulez dire leurs mesures ! C’est généreux de votre part ! La santé, c’est l’affaire des autres ! C’est leur vieux démon, Excellence !
_ Ils l’ont toujours arrêté à midi ! Toujours avides de plus d’attentions ! Toujours des besoins en érection.
_ En exagération… parce que c’est gratuit et exponentiel…Excellence !
_ Des gens agités en effervescence qui ont besoin de soins pour se calmer. Et qu’on n’a pas besoin de réveiller par des stimuli.
_ Vous parlez de quels produits, de quelles maladies ?
_ Tu ne veux pas que je rembourse le Viagra, le Zoltan , le Cialis, le Lévitra ! Qui fera alors la contraception, le planning familial ? Plus de Sildénafil, de Tadanafil ou de Valdenafil ! C’est âme el fil, Waterloo, les Ardennes, le Vietnam, l’Iraq, la Bérézina pour moi ! Ça veut dire plus de pilules, et malgré tout plus de malades, de dénutris, de vaccins, d’infirmiers de médecins ! De misère de tuberculose d’anémie de carences, de déshydratations, de pauvres d’handicapés ! Où c’est que je vais mettre tout ça ! On devrait mettre des calmants sexuels dans le sucre et dans le sel !
_ Ahhhhhh !
_ Calmez-vous ! Gardez vos habits
_ Je n’ai pas fait Ahhhhhhr ! C’est une trouvaille digne de l’idéosphère ! Vous devriez la revendre aux Chinois et aux Indiens !
_ Pourquoi revendre et pas vendre !?
_ Parce que ce n’est pas vous qui écrivez ce texte ni son contenu ! C’est Maidoc !
_ Mais ces fortifiants utilisés à tort et à travers ça va augmenter la population de façon inharmonique, désadaptée par rapport à l’équilibre économique ! Et ça demande plus de médecins et plus de médicaments…Plus de fric ! De crédits extérieurs, d’intérêts, de disputes avec Oualaâlou ! Et les intérêts du FMI et de la BM grimpent avec les tonnes de Viagra qu’ingurgitent les marocains !
_ Ils s’ennuient ! Il n’y pas de culture pour les occuper ! Alors des jeux de sociétés…
_ Oui, c’est le jeu de la roulette russe pour moi !
_ A la place de ces jeux, je voudrais les envoyer tous à l’école ! Pour faire d’autres devoir et les assommer une fois rentrés chez eux !
_ Pour ne pas faire leurs devoirs ! Vous voulez avoir toutes les femmes contre vous !
_ Pas toutes ! Par tranches, peu à peu, chouya be chouya ! Avec des haltes…des droits…Avec des contrats de société familiale !
_ Ça sent l’idée de Maidoc par-là ! Vous voulez que les femmes se révoltent et ne votent plus pour votre Parti ?
_ Je ne suis d’aucun Parti ! Je n’ai aucun parti !
_ (Mais vous avez un programme de merde et une idéologie de cons, comme les autres ! Vous êtes un parti à vous seul !) Hummm ! Je continue la lecture du journal ?
_ A quoi réfléchissez-vous (façon de parler !) Mme Student ?
_ C’est le parti pris pour leur faire éviter lehbal et la khouchouna et de s’auto grimper les uns aux autres !
_ Oui, même dans les endroits reculés, que seules les maladies graves savent grimper !
_ Vous pensez à cette épidémie de méningites dans les montagnes … ?
_ Un peu…Non ! Il n’y pas de méningite …dans mon pays, ni de grippe aviaires !
_ Et ces vaccins qu’est-ce qu’on va en faire ? C’est pour les canards boiteux ?
_ Mnine ghadi ndjib elhoum lelflous ? Koulchi ghadi le Saharae ! Snah, essilah, wa lemakla del âssakria !
_ Ce n’est pas perdu Excellence ! C’est pour la Patrie !
_ Même si elle est perdue, c’est ma patrie !
_ Vous avez une audience à l’instant Excellence Top chrono ! On tourne
_ Tout tourne autour du C !
_ Hum le C ! Qu’est-ce que vous voulez encore ? Vous êtes journaliste de quel Satellite, de quel journal ? Vous savez ? Moi je travaille je n’ai pas le temps de voir ni ma famille ni de lire vos balivernes et vos racontars sur des ministres délégués à Manahatoun, qui auraient volé la carte Viaccess de Ben Kimoune. Vous, allez me cherchez du thé…ou du leben de chamelle ! Laissez-moi dialoguer seul !
_ On n’en vend pas dans le coin, monsieur le Ministre ! Il n’y a que des ministères secs !
_ Cultivez-le ! Apportez une chamelle, une chèvre, une femme de la maternité d’à côté, de maître Alaoui ? Mais ne me dite pas non ! Laaahseeen…
_ Il est parti prier On est vendredi !
_ Alors pourquoi je suis venu moi au lieu d’aller prier avec Sidna ! Allez le rejoindre…Fermez la porte…Et laissez-moi seul, avec le journaliste !
_ ???
_ Non revenez, prenez aussi des notes …On ne sait pas ce qu’il en sortira….Clac Enregistrez ? Vous avez doit à trois photos…C’est monsieur
_ Maidoc, Votre Excellence !
_ Hein, vous êtes de quelle ville ? Quel journal ? Vous avez une carte ? Vous avez une mutuelle ? De qui ou de quoi vous plaignez-vous ? Poids, taille, pouls, tension, température
_ Je ne suis pas venu en consultation, Monsieur le Docteur Biyadinebi !
_ Alors pourquoi voulez-vous me faire perdre mon temps ?
_ Mon dossier est sur votre bureau, (dictatorial, directorial, présidentiel), ministériel, là à la gauche de votre droite !
_ Pourquoi regardez-vous sur mon bureau ? C’est de l’inquisition c’est l’hégémonie du quatrième pouvoir sur mes fonctions exécutives! C’est moi qui dirige l’entretien et qui pose des questions !
_ Permettez-moi Excellence…Je suis de Zhiliga ! J’ai fait la fac de médecine en douce, puis le Labo Saprophytes, enfin le Sahara à Tantan , puis j’ai travaillé à Fifty-Fifty et maintenant je travaille pour Les Lendemains du Makhzen !
_ Passons au vif du sujet ! (Avant que je vous tranche avec ce coupe papier de merde !). Fit le Ministre en jouant du coupe-coupe à se curer les ongles ! Question de se calmer !
_ Demain on vous lira Excellence ! Tâchons d’offrir aux décideurs un bon papier !
_ Moi aussi je suis décideur et je ne m’arrête pas de faire des papiers et moi Je soigne. Je ne fais pas que critiquer. Allez videz votre sac !
_ C’est que je n’ai pas de sac avec moi ! J’ai rien rapporté comme document ! Je chôme depuis…Je suis à ma première interview !
_ Mokhazni ! Qui c’est qui a autorisé cet énergumène à perpétrer au Ministère. Il faut que ça tombe sur moi un novice ! Seeer Seeer Seeer Lahseeen !
_ Je suis venu vous demander …
_ Dites, de me tirer les vers du nez ! Je n’ai rien à dire, j’ai tout dit ! (Je veux mon avocat) sur l’affaire du Sahara ni du Polisario…
_ Ce n’est pas de ça que je veux, que je voudrais pardon, vous entretenir !
_ On ne m’entretient pas moâ môssieur ! Ka n’erbeh had chi âla ktafi ! Faites attention à votre vocabulaire ou parlez en berbère, je le comprends ! !
_ On s’arrêtera au patois français !
_On va parler de médecine ?
_ C’est des tarifs que je viens vous (causer !) parler Excellence !
_ Ce n’est pas moi le concerné !
_ Ça regarde l’Ordre, Excellence ?
_ Tu me vois comme troisième ministre à l’Intérieur ?
_ Non, voyons, je parle de l’Ordre de celui des médecins, de vos collègues de l’Ordre de Archane
_ Mais Archane est pschiiitt, hélas, il est parti !
_ C’est vrai ! Mais c’est un grand ami. Je le vois souvent, de ma fenêtre, là en face de l’Inspection !
_ Excellence, je vous ai écrit et même pensé à vous au quotidien !
_ Vous êtes journaliste ? Ou représentant des médecins ?
_ Excellence, je vous ai écrit et même pensé à vous au quotidien !
_ Je ne m’en souviens pas ?
_ Bien sûr ! C’est pourquoi je viens m’honorer de votre présence ! J’ai des frais. Je suis imposé et ne n’ai ni couverture sanitaire, ni salaire. Mes coûts de consultations, qui sont aléatoires en secteur libéral, ils incluent mon salaire, mes impôt, les taxes et frais, pas comme ceux de la Santé ou des Clinique SS. Et puis quand je donne 20 minutes ou une demi-heure à mon patient, c’est 20 minutes plus 10 ans après le bac et 30 ans de pratique ! Et les patient on nous les a volé et même qu’ils n’existent plus ! Le métier de généraliste non plus ! On ne comprend pas que vos en formiez encore si vous ne voulez pas défendre leur pain ni garantir leurs droits (face à la doukaka de l’Aname) face aux rouleaux compresseurs des Organismes et des Comptoirs !
_ C’est un chaud dossier que vous ramonez-la ? Un été brûlant que vous me garantissez là !
_ Et puis pour vivre, moi et les miens, Excellence, je me soigne.
_ Et ce n’est pas gratuit ! Monsieur le journaliste, médecin malade ! C’est un cumul de fonctions ! Vous êtes une corporation à vous seul, une équipe, un parti !
_ Sabêe senayeê , wa razek dayeê !
_ Surtout, mon pauvre homme, sans mutuelle…
_ Sans retraire parlementaire, militaire, ou ministérielle ! Wela douirate del kra, wela fouirma ! A propos debberlina fe chi DVD, oulachi lagrima, neâmasse ! Koul chi bel oujouh ! Koulchi binidik !
_ Au fait je ne suis pas fonctionnaire ! Et puis je le mérite, ce poste politique, moi qui ne suis d’aucun parti ! Dites, depuis que j’ahane dans la Santé !
_ C’est un peu chez vous, il n’y a pas de mérite spécifique, du au clan ou à la sahraouieté* ! Cette charge vous convient, vous êtes à la hauteur ! Tout le monde vous apprécie, vous respecte et vous aime !
_ Ah bon ?!
_ Vous êtes mon ministre oui ou non ? J’ai mes papiers, j’ai des doits Hein !
_ Vous êtes sympathique, Maidoc ! Mais je n’y peux rien….Si vous étiez sahraoui, ou recommandé, de la part de quelqu’un de l’intérieur de l’extérieur du centre ou de la périphérie, civile ou militaire…Mais là, vous êtes, vieux et malade ! Vous n’avez pas le profil de la fonction ! Votre cas est dépassé ! Et j’en ai des millions comme vous ! Je n’ai pas obligation de résultat dans votre cas ! Vous êtes là parce que ma (chiée) de secrétaire vous apprécie et vous a débrouillé cet entretien ! C’est tout : we meridna bra ou ma ândou basse !
_ L’inspecteur du travail, le tribunal, il est du côté du droit ? Des ouvriers les plus gauches, les plus démunis ! Et vous, vous êtes mon employeur indirect ! Celui des 5000 médecins avec lesquels je parle et au nom desquels je suis venu, vous donnant mon exemple vous demander d’agir pour eux !
_ Je ne suis pas en situation de négociation ! Votre cas a été traité, (vendu) par les vôtres), imprimé, diffusé : la machine ne se remet pas en question !
_ Depuis que je parlementarise, j’ai des témoins Excellence, crédibles, rien que des médecins…Depuis que je ronronne bruyamment dans ces foutus forums, d’où l’on me chasse, (voyez, comme vous, je n’ai pas non plus la garantie de l’emploi !), j’ai posé plus de questions que l’ensemble des rigolards, des grincheux, des navrants, des narquois, des spectres et des fantômes….Et voilà que j’en viens à vous faire un chapitre !
_ Vous parlez des parlementaires absents et des fonctionnaires qui se la coulent douce !
_ Je ne suis pas venu vous rapporter ce qu’on lit sur nos feuilles de choux ! Ni réellement vous ennuyer avec des demandes particulières, des idées obscures ou des services intéressés !
_ Alors pourquoi venir vous lamenter dans mon bureau…
_ Pour faire l’appoint sur nos honoraires bassement tarifés en votre honorable présence faites le parallèle Excellence ! Entre nous privés, qui aidons à la santé en dans le secteur libéral, et vos hommes ! Et puis s’ils ont tout, vos médecins, on n’a rien ! Ils ont le salaire assuré, le personnel et les frais de gestion payés, la retraite, l’assurance maladie, les vacances, tout le reste et les cadeaux en sus ! Yakou a touba ?!
_ C’est quoi, une critique sans preuve, du bakchich ?!
_ Vous allez faire double emploi si vous me détester, je le suis déjà, il y a déjà Bennani qui m’a délesté ! Bénnanisé, comme d’autres furent karchérisés !
_ Il y de quoi vous pénaliser pour cette arrogance et ces insinuations inciviques !
_ Les arrêts et le pain sec ? Maintenant, c‘est mon tour pour la confiture sur le pain sec !
_ Que voulez-vous ! Je dois sortir…
_ On peut se revoir si vous êtes pressé, Excellence !
_ Je n’y tiens pas, c’est déjà un calvaire ! Je m’en voudrais si je n’arrivais pas, aujourd’hui même, à vous liquider !
_ Pour les faveurs, je suis intéressé, votre Excellence ! Quand est-ce qu’ils partent en vacances vos charmants médecins ? Hechemt, âamri ma tlebtha lek ! Voilà, je rougis, mais j’ose ! Leweqt ma bqa dial el hechma ! C’est pour un remplacement, au Ministère ! Ou à l’Hôpital…
_ Vous dites qu’ils ne partent pas en vacances…Qu’ils ne sont jamais là ! Ah bon, on vous l’a dit !
_ Oui Excellence, ils sont souvent en vacances, mais après les heurs de sortie ! Mais, je suis témoin, j’en ai rencontré des confrères ! Ils viennent consulter l’heure, et avant de partir, ils re-consultent l’heure. L’heure chez eux ou dans la polyclinique est plus rentable ! (Chut ! je n’ai rien dit, c’est une vague idée méconiale, qui a fui des langes ! Pardon de la langue !
_ Ah bien, bien vous le saviez …On dit tout ça ?
_ Au moins avec vous, Excellence, ce n’est pas la langue de bois ! C’est le Hassan, jiddane jiddane avec deux !
_ Maidoc, laissez notre grand père Hassan dormir en paix loin des affaires polysahariennes !
_ Je ne parlais pas de Hassan II !
_ Alors laissez le Hassania tranquille ! Ce ne sont pas des valeurs discutables !
_ Bon, bon je n’ai pas critiqué les langues vermiculaires ?
_ On dit vernaculaires, Maidoc !
_ L’Arabe s’écrit comme des petits vers…avec des courbes et des courbettes des trucs comme des croissant de lune ) ) ! Vous avez étudié en Espagne et enseigné à Casa la parasitologie, ou la gastro, c’est kif kif ! Ça rampe, ça grimpe, ça s‘étale, ça serpente, onctueusement, comme du vermicelle !
_ Ikh âlik y a akhi, ma ka nebghi hnache ouala êgareb ! Vernaculaires, c’est comme le Berbère ! Vous me prenez pour un nul, je suis fort en arabe et en histoire !
_ En Médecine aussi, maître !
_ Bela lhisse !
_ Ma lhastche, ghi d’han’t !
_ Là, Maidoc, je ne suis pas votre Rahhal, wa la rahhala ! Je vous arrête… !
_ Non maître, pitié, pitié ! On est trop près de Témara ! J’accepte à 80 dh la passe ! Ma bghina be chi Tamara !
_ Alors temmar oula je mets fin à mon audience !
_ Pour vous, c’est combien l’audience, Excellence ? Enfin la consultation, ça revient à combien l’heure ? Walla lila ? La nuitée de plaisir ! Rahma me quesrine wakha maändik ma yetechreb !
_ Je ne sais pas ce qui me retient ?! Continuez vos insolences, vous les dites si bien !
_ Attention, Excellence, j’ai fait la Marche Verte ! Verte ou pas mure, ce n’est pas mes oignons du moment. C’est périmé On n’en parle plus ! On parle autonomie !
_ Moi, Excellence, votre affaire des sables, elle me fout la dysautonomie ! C’est une maladie du système sympathique ! Moi, je suis antipathique et je cultive cet aspect sans compter !
_ Moi, je ne suis pas dans les sables, je suis à la Santé !
_ Pourquoi, mesquine, vous n’avez rien fait contre la société !
_ Soyez sérieux ou Je vous vide !
_ Mais je ne suis pas un sceau ! Si, si, Excellence, je suis un sot ! Je fais des sottises, des sauts du coq à l’âne ! J’aurais du naître dans les sables pour voir l’avenir plus rose, moins jaune et plus chaud ! Au moins il aurait autour de moi des chameaux, enfin des dromadaires de bonne famille, mais pas d’ânes ni de mulets !
_ Moi, je suis de bonne famille, c’est pour cela que je suis au Maroc !
_ Si toute la famille était venue, ils seraient tous ministres ! Au lieu de ça, ils…
_ Khali dak jemel ragued !
_ Pour le moment la rage, ce sont les tarifs Excellence, le prix de la passe !
_ La passe !? Vous prenez mon ministère pour une maison close ! Pour vous la Santé c’est un bordel ! Qu’est-ce que c’est que cette hadara ? Cette civilisation de ( merde) et cette médecine ? Pour un vieux (con)…
_ Excellence, - sortit madame Student qui avait gardé un si long silence- Pas de mots hard… Sinon la caisse des pénalités va augmenter grâce à vos dons, votre honneur !
_ Le ministre reprend. Qu’est-ce que c’est que cette médecine, vieillard ? Pour un praticien blanchi comme vous au travail, c’est bien vert !
_ Je veux dire la consultation à 80 dh ! La consultation à 80 dh, sans certitude d’en faire des masses et pas toujours si faciles ! D’ailleurs l’étymologie est déjà insultante et péjorative ! Il y a affiché dessus, « con » et « insulte ». La preuve on nous demande de l’afficher au format 4x4 ! Sur nos murs de la honte ! Ghadi nbaltou had el kechfa, we had el hagra fi hioute les cabiniyates, de nos propres doigts !
_ Maidoc hchem ! Tu es devant le Ministre ! Pour un concitoyen, c’est de l’anarchie
_ Je vais me plaindre à votre Président du Syndicat !
_ Non pitié, Excellence, pas celui-là il fait désordre ! Prenez le Président de l’Ordre C’est un inssane salih, teyeb we tahir ! ! Il va nous accoucher un Ordre impect , si ce n’est pas accoucher nos esprits !
_ J’accepte les bas tarifs…Vous les faites réviser quand ? Mais passez-m’en beaucoup de badauds pour vous faire des prix de gros ! Comme à l’Hôpital et dans les polys marchés cliniques ! !
_ Pour moins que ça on en a mis au violon !
_ Si vous n’avez pas ce pouvoir, je vous demande un service !
_ Pondez-le …Lancez votre comète !
_ Je dis que les cabinets ne peuvent plus être honnêtement rentables au milieu de tous ces trafics et ces rififis incontrôlables ! Ou on commence à faire des talismans comme des fquihs et a voir nos diagnostics sur les cartes et vous nous faites la promotion…Ou on commence à vendre des médicaments courants…des génériques sous licences …On vous refile nos infirmières pour les envoyer en Espagne, et on embauche des vendeurs. Pas besoin de diplôme de pharmacie, vous nous donnez l’équivalence !
_ Vous êtes venu vous taper ma gueule !?
_ Non je ne suis pas venu, je n’existe même pas pour vous ! Je ne suis personne, je vais appeler le bouga local pour me chasser…de votre joli bureau !
_ MAIDOC lança la Student ! Arrêtez vos affronts ! Si vous n’avez plus de consultants, vous n’aviez qu’à faire une spécialité ou un commerce rentable ! Le ministre n’est pas le père Noel ! S’il n’y plus de consultants, c’est qu’ils ont guéris ! Alors je vous raccompagne à la sortie SE M le Ministre va sortir !
_ « Laissez-le moi encore un peu, mon amoureux » ! Lança en musique en en amoureux de la môme Piaf, le ministre Biyadienebi.
_ Excellence, vous encouragez cet iconoclaste ? L’impudence a des limites ! Il passe son temps à lire des journaux d’opposants séditieux et contestataires !
_ Dites toujours ? Sortez la politesse et la petitesse de votre cœur ! Chassez la peur de votre ventre, confrère ! Parlez au Ministre ! Moi aussi j’étais opposant quelque part
_ Voilà, je parle du cabinet que je vais transformer en gargote pour les délégués médicaux ! Donnez-moi une licence ! Une licence contre un doctorat ! Au moins, ils laisseront un peu de fric à leur passage, et quelques échantillons utiles, aux rares malades, qui viendront me saluer par fidélité !
_ Eh bien madame Student, je crois que c’est le moment pour moi d’aller rejoindre mes confrères ministres, walis et sahraouis, pour la cérémonie d’Allégeance de Tétouan. Je vous laisse régler les papiers de votre toubib protégé…Donnez-lui ce qu’il veut comme restaurateur !
_ Et s’il veut rester médecin, Docteur ?
_ Ce que je lui souhaite, qu’il applique ses honoraires avec tact et mesure, comme il l’entend ! Je me porte responsable de sa tenue et de sa blouse ! Il peut toujours inviter ses délégués mais c’est à lui de payer leurs repas ! Pas question qu’il devienne pharmacien, j’ai trop besoin de lui comme médecin, sur place…Dites-lui de revenir un de ces soirs avec son ami Polémic et votre prince David Salomon 50 !
_ Merci, Excellence Biadillah ! Lâchât Student en sifflant la bêtise qu’elle vient de faire en sortant le nom du Ministre, discrètement caché jusque-là!
_ Le 60 éme du nom, Excellence ! Dit Maidoc, pour clore le chapitre ! Faites nos hommages au ROI !
_ Je ne manquerai pas, mon cher confrère, au nom de tous les Médecins !


Primeur offerte aux amis des médecins .Merci d'avoir tout lu

Dr Idrissi My Ahmed, Kénitra,
aamm25@gmail.com



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles