Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Farid Zerrouq - publié le Samedi 12 Juillet à 23:08

La réorganisation du temps, ça ne coûte rien, mais ça peut rapporter gros




Voilà, des sujets sur lesquels nous pourrions engager une réflexion, avec les décideurs, les professionnels concernés, les associations et les spécialistes de la question.



Dans l’écrasante majorité des cas, nous partons tous au travail, et nous en revenons, en même temps. Le week-end, c’est samedi et dimanche pour tout le monde, les vacances annuelles, nous les prenons pratiquement tous en juillet-août de chaque année. Résultat : des heures de pointe insupportables, des départs massifs, au même moment, mais aussi, des moyens de transport qui ne fonctionnent pleinement, que quelques heures par jour, des établissements de restauration et de loisirs, qui ne travaillent qu’en fin de semaine, et des lieux touristiques qui ne tournent à leur plein régime que deux mois par an.

Cela donne ces fameux pics de fonctionnement, que les professionnels du transport et de l’énergie, connaissent bien. On se retrouve, par exemple, à acheter des véhicules sur la base de ces heures de pointe, et à construire des centrales, pour répondre à ces pics de consommation, alors qu’il nous en faudrait beaucoup moins, si on les utilisait toute la journée/la semaine/l’année.

Pourquoi ne pas étaler l’heure d’aller et de retour du travail sur 3 à 4 heures, et les 2 jours de repos sur toute la semaine ? Pourquoi ne pas encourager les gens à prendre leurs vacances tout au long de l’année ?

Pourtant, les mesures incitatives ne manquent pas, on pourrait, à titre d’exemple, considérer 2jours de congé pendant le ramadan, comme équivalents à 1jour hors ramadan, cela aurait des effets très bénéfiques sur le tourisme interne, et règlerait, en partie, la baisse de rendement au cours du mois sacré. Dans beaucoup de pays, les vacances scolaires, sont données à différentes dates, pour différentes régions, …
De telles mesures permettraient, non seulement, de faire des économies, de booster les différents secteurs concernés : le tourisme, la restauration, le transport, l’énergie, etc., mais également, d’offrir au citoyen, des services étalés sur toute la journée, 7jours sur 7, et tout au long de l’année. On n’aurait plus besoin d’attendre la fin du week-end interminable, qui commence très souvent, juste avant la prière du vendredi, pour se rendre à sa banque ou à une administration.

Concernant l’enseignement, on pourrait doubler la capacité d’accueil des établissements, si les cours n’étaient dispensés qu’une demi-journée, par alternance, avec des séances de 45 minutes, au lieu de 60 actuellement, pour consacrer la deuxième demi-journée, au travail personnel en salle surveillée, aux activités sportives, artistiques, citoyennes, aux travaux personnels de recherche, ou aux cours de renforcement pour les individus qui en ont besoin.

Il y a d’autres secteurs d’activité qui gagneraient à réorganiser leur temps. Pourquoi, faut-il que toutes les chaines de télévision diffusent les infos du soir, en même temps ?, pourquoi faut-il que tous les journaux s’arrêtent de travailler le week-end, comme si pendant trois jours, il n’allait rien se passer?, pourquoi les pharmacies ferment toutes à la même heure?, … La liste est longue, mais il faut se poser la question.

Voilà, des sujets sur lesquels nous pourrions engager une réflexion, avec les décideurs, les professionnels concernés, les associations et les spécialistes de la question. Il faudra ensuite, mettre en application, de manière progressive, les recommandations qui seront formulées et réaliser ainsi, des avancées considérables, sans dépenser un sou, dans le domaine de l’organisation de notre temps, avec des retombées significatives sur notre économie, et sur le bien-être des citoyens.

Prof. Farid ZERROUQ, Président du GRDD


Tagué : Farid Zerrouq

               Partager Partager


Commentaires