Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Vendredi 25 Juillet à 09:36

La question du Sahara au centre des discussions entre Ban Ki-moon et une délégation marocaine




New York : Les Nations Unies ont annoncé jeudi que la question du Sahara a été au centre de la rencontre, tenue à New York, entre le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et une délégation marocaine composée de Taieb Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, et Mohamed Yassine Mansouri, Directeur Général des Etudes et de la Documentation, accompagnée de l'Ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, El Mostafa Sahel.



Dans un compte rendu remis à la presse à l'issue de cette rencontre, durant laquelle la délégation marocaine a remis au Secrétaire général de l'ONU un message écrit de SM le Roi Mohammed VI, la porte-porte de Ban ki-moon a précisé que la réunion a porté sur la question du Sahara ainsi que sur le "besoin d'une coopération régionale accrue pour combattre le terrorisme".

Rappelant que l'ONU "n'avait pas pour l'instant de détails nouveaux à communiquer" sur cette question, la même source a réitéré la déclaration faite le 18 juillet courant dans laquelle les Nations Unies ont notamment affirmé que Peter Van Walsum demeure le médiateur de l'ONU pour le dossier du Sahara.

"Le statut de Van Walsum n'a pas changé. Il demeure l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies et fait partie du processus de réflexion sur les prochaines étapes" du processus de négociations, a de nouveau affirmé la porte-parole de Ban Ki-moon.

Et d'ajouter: "après le dernier rapport du Secrétaire général et l'ultime exposé au Conseil de sécurité, il a été décidé de donner du temps à la réflexion avant de convoquer une cinquième série de pourparlers".Fassi Fihri et Yassine Mansouri ont remis jeudi au Secrétaire général de l'ONU un message royal qui porte principalement sur l'évolution de la question du Sahara marocain dans le contexte des Nations Unies.

La délégation marocaine a rappelé à cette occasion le momentum créé par l'initiative marocaine d'autonomie grâce à laquelle un nouveau processus de négociations a pu être engagé à Manhasset depuis avril 2007.

Les émissaires de SM le Roi ont en outre réaffirmé le ferme engagement du Royaume à répondre aux souhaits de la communauté internationale en vue de parvenir à une solution politique définitive à ce différend régional.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé à l'approfondissement des négociations de manière substantielle sur la base du sens du compromis et du réalisme, principes sur lesquels a été construite l'initiative marocaine d'autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale du Maroc, ont-ils ajouté.

A rappeler que le médiateur de l'ONU, Van Walsum, a affirmé, dans son dernier rapport au Conseil de sécurité, que l'option de l'indépendance est "irréaliste" et "irréalisable".

Le Conseil de sécurité a conforté Van Walsum dans cette vision réaliste et lui a renouvelé sa confiance en apportant son soutien à l'engagement pris par le Secrétaire général et son Envoyé personnel d'oeuvrer en vue d'une solution à la question du Sahara, à travers des négociations intenses et substantielles, animées de réalisme et d'esprit de compromis.

Depuis juin 2007, des délégations du Maroc, du polisario, de l'Algérie et de la Mauritanie ont pris part, à Manhasset, près de New York, à quatre rounds de négociations sous l'égide des Nations Unies.
A l'issue du dernier round, les parties se sont engagées à poursuivre les négociations à une date à déterminer d'un commun accord.

               Partager Partager


Commentaires