Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


Ahmed Bellasri - Lemag - publié le Mardi 24 Décembre à 22:33

La presse française "amère" quant à l'exploit du Raja ?



Lemag : Au moment où la presse mondiale a salué l'exploit de l'équipe marocaine du Raja de Casablanca, la presse française semble "amère" quant à cette prouesse, l'accuillant de manière bien acerbe, à se demander pourquoi ?



Ainsi, juste après la demi-finale remportée par le Raja de Casablanca devant l'ogre brésilien de l'Atlético Mineiro, L'Equipe, le quotidien spécialisé en la matière, a préféré pointer du doigt "l'erreur d'arbitrage" qui aurait favorisé le club casablancais.

"Grâce à un penalty peu évident, le Raja Casablanca s'est qualifié pour la finale de la Coupe du Monde des clubs" a écrit le site français qui ajoute que "sans l’octroi d’un penalty généreux par l’arbitre dix minutes plus tôt, transformé par Moutaouali (83e), cette fin de match aurait pu être tout autre."

Un autre quotidien a été encore plus "piquant", il s'agit de Libération qui est revenu sur la compétition, dans son édition du lundi, en titrant: "La Coupe du monde des clubs, pétard mouillé".

Libération a considéré le mondial comme une "compétition un peu ridicule en l’état", une compétition qui a été "décrédibilisée" par la participation du Raja de Casablanca; dont une victoire en finale constituait un "fiasco", lequel a été "évité" par la victoire du Bayern Munich.

L'auteur de l'article va plus loin en estimant que le club casablancais est "champion de rien et surtout pas d’Afrique", ajoutant que les Allemands se sont contentés de deux buts en finale pour ne pas humilier le pays hôte.

L'auteur de l'article semble oublier que le pays hôte a le droit de participer même s'il n'est pas qualifié, et ce dans toutes les coupes.

L'on se demande, donc, pourquoi cette réussite du Raja dérange de cette façon certains journalistes français qui, avouons-le, demeurent acerbes même avec les leurs...!

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara