Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


eMarrakech .info - publié le Mercredi 30 Mars à 13:14

La presse bulgare condamne la réaction de la Bulgarie hostile à l'intervention militaire européenne en Libye



eMarrakech: La presse bulgare semble enragée après la réaction de la Bulgarie concernant l'intervention militaire européenne en Libye.



Procès des infirmières bulgares en Libye
Procès des infirmières bulgares en Libye
En effet, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov a qualifié cette opération d’"aventure militaire motivée par le pétrole" alors qu’elle a été approuvée par les Nations unies.

Cette réaction ne semble pas du goût de la presse bulgare qui juge que Sofia a les raisons les plus fortes pour approuver cette attaque. Kadhafi avait, en effet, arrêté des infirmières bulgares en 1999, accusées d'avoir transmis le sida à des enfants libyens, condamnées à mort et finalement libérées en 2007.

Les bulgares jugent que Kadhafi a maltraité les cinq femmes innocentes, selon eux. Cette affaire serait le grande raison pour Sofia d'en vouloir à Kadhafi, ce qui ne semble pas le cas.

Dans un article paru sur presseurop.eu, on insiste essentiellement sur le fait que "Dans cette guerre, nous ne pouvons nous engager que d’un côté, celui de la justice. Et saluer le courage de l’Occident qui, après des années de mauvaise conscience et de deals inavouables avec le colonel sanguinaire, a enfin dépassé ses contradictions pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Pas de pitié pour ce satrape au regard de cocaïnomane !".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara