Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Vendredi 26 Juin à 16:16

La presse américaine souligne la dualité de la vie de Michael Jackson



Washington - La presse américaine rendait hommage vendredi au "roi de la pop" Michael Jackson, mort brutalement la veille à Los Angeles, lui réservant souvent quasi-exclusivement sa une tout en soulignant la dualité de sa vie entre "succès" et "tourments".



La presse américaine souligne la dualité de la vie de Michael Jackson
"MICHAEL, le roi de la pop est mort", titre le USA Today, un des quotidiens américains les plus lus du pays.

"L'icô ne de la musique, 50 ans, a contribué à façonner toute une génération", ajoute le journal dans un court texte accompagnant une photo de la star en concert occupant les trois-quarts de sa Une.

"Depuis ses débuts sur scène en 1969, petit chanteur au visage angélique de 11 ans menant ses frères dans les Jackson Five's, Michael Jackson a été au premier plan de la culture pop", ajoute le quotidien.

"En tant qu'artiste solo, il a transformé la musique pop, il a été le premier chanteur afro-américain à avoir suscité un intérêt mondial", ajoute USA Today, tout en soulignant: "Aucune célébrité n'a été aussi vénérée et injuriée au cours des 40 dernières années que ne l'a été Jackson". "Sa vie a été une vie de succès et de tourments", conclut le quotidien qui consacre à la star planétaire sa quatrième page et une double page de son cahier "vie".

Le tabloïd new-yorkais Daily News publie en Une une photo de Michael Jackson, un gant blanc à la main lors de l'un de ses spectacles avec pour seul texte "LE ROI DE LA POP EST MORT". Le quotidien lui consacre ensuite ses sept premières pages, montrant de nombreuses photos du chanteur ponctuant sa vie, jusqu'à la dernière prise dans l'ambulance le conduisant jeudi à l'hô pital.

"Michael Jackson, dont le génie sur scène a été uniquement accompagné de son excentricité est mort hier, de manière tout aussi dramatique et mystérieuse que l'a été sa vie", écrit le quotidien.

"Une vie entre enchantement et tragédie", titre le Los Angeles Times sur son site internet. "Michael Jackson était fasciné par les tragédies des célébrités. Il avait une statue de Marilyn Monroe chez lui, avait étudié le triste exil de Hollywood de Charlie Chaplin. Il s'était marié avec la fille d'Elvis Presley", écrit le quotidien de la mégalopole californienne, ajoutant: "c'est comme si le perpétuel homme-enfant allait cesser d'exister si d'aventure les applaudissements s'arrêtaient".

Le Washington Post publie en une deux portraits cô té à cô te de la star, l'un adolescent, l'autre âgé d'une quarantaine d'années, à cô té du titre "Objet d'ovations, de curiosité, le +roi de la pop+ meurt à L.A.".

"Michael Jackson, 50 ans, est mort hier à Los Angeles de manière tout aussi sensationnelle que l'a été sa vie, aussi célèbre qu'un être humain peut l'être", écrit le journal, qui rappelle qu'il a vendu "tout au long de sa carrière 750 millions de disques et a joui d'une adoration mondiale".

A la une du New York Times figure une photo de la star sur fond rouge faisant le V de la victoire au dessus du titre: "Une star idolâtrée et tourmentée, Michael Jackson est mort à 50 ans". Le journal publie notamment dans ses pages intérieures une photo de 2002 où on le voit brandir son troisième enfant, Prince Michael II, âgé de quelques mois, au-dessus du vide par la fenêtre d'un hô tel de Berlin, créant une vive polémique.

"Alors qu'il a eu une vie controversée, il n'y a aucun doute sur son talent et son influence sur l'industrie musicale", affirme également en Une le quotidien des finances Wall Street Journal.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara