Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Kamal Znidar - publié le Lundi 31 Mars à 11:00

La philosophie de l'Islam






L'Islam, c'est l'amour de la sagesse. Il est une religion qui appelle ses adeptes à la recherche de la sagesse en faisant un effort de réflexion sur le monde. Ce système encourage la raison, considérée comme capacité individuelle de jugement qui aide l'Homme dans sa recherche d'une conception rationnelle de l'univers. Il ordonne à l'Homme de méditer sur l'univers en utilisant sa raison à la fois comme outil de réflexion et comme conscience de son indépendance.

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : {28. ... l'Homme a été créé faible} Sourate 4 : Les femmes (An-Nisa').

La raison n'était jamais un outil commode permettant à l'Homme d'appréhender le monde. Elle est un moyen impuissant à lui offrir une explication suffisante de l'univers. L'esprit humain peut cogiter d'une manière saine et arriver aux bonnes conclusions et aux meilleures décisions comme il peut raisonner d'une fausse manière et en tirer les déductions erronées et les mauvaises résolutions. Conscient que l'imperfection est humaine et que nul n'est à l'abri de l'erreur inclus les grands esprits qui ont rayonné le monde par leurs lumières, Dieu a envoyé à l'Homme le Coran qui est une sorte de Guide qui va lui acheminer vers le chemin des Lumières, un Livre qui présente à l'Homme la réponse à son interrogation sur le pourquoi de l'univers, un Guide qui oriente l'activité de l'Homme et qui lui aide à se gouverner pour mieux gouverner le monde.

Dieu, le Très Haut, dit dans Son Noble Livre : {172. Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : "Ne suis-Je pas votre Seigneur ?" Ils répondirent : "Mais si, nous en témoignons..." - afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : "Vraiment, nous n'y avons pas fait attention", 173. ou que vous auriez dit (tout simplement) : "Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Dieu, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu'ont fait les imposteurs ?" 174. Et c'est ainsi que Nous expliquons intelligemment les signes. Peut-être reviendront-ils !} Sourate 7 : Al-Araf.

Nous naissons tous des soumis à Dieu mais les circonstances que nous subissons durant notre passage sur terre et l'entourage dans lequel nous grandissons peuvent altérer notre foi, troubler notre esprit et faire de nous des égarés perdus, déséquilibrés et insatisfaits par leur mode de vie et les croyances qui règnent leur monde. Conscient de la faiblesse humaine face aux événements de la vie, Dieu nous a envoyé le Coran qui est une sorte de Rappel de ce que nous connaissons déjà et une sorte de Guide qui va nous conduire vers le chemin de l'équilibre spirituel et la voie du bonheur éternel. Le Coran, ses rappels et ses appels sont une maïeutique, un accouchement de l'esprit qui aident le non-musulman à faire sortir par l'effort de sa réflexion sur le monde et sa méditation sur les textes coraniques une idée qui sommeillait au noyau de son corps. Il est une réminiscence qui consiste à ressortir ce que l'esprit humain savait déjà et à reconnaître une idée depuis toujours connue.

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : {256. Nulle contrainte en religion ! Le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Quiconque mécroit au Rebelle tandis qu'il croit en Dieu saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Dieu est Audient et Omniscient. 257. Dieu est l'Allié de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres à la lumière. Quant à ceux qui ne croient pas, ils ont pour alliés les Tagut, qui les font sortir de la lumière aux ténèbres. Voilà les gens du Feu, où ils demeurent éternellement} Sourate 2 : La vache (Al-Baqarah).

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Le Coran, c'est le noyau de la conscience de l'esprit musulman qui encadre son amour de la sagesse et sa recherche de la science afin qu'ils ne soient pas nuisibles à la planète et l'espèce humaine. Ses règles définissent des libertés, mais imposent aussi des contraintes. Elles autorisent et protègent la liberté individuelle et la propriété privée, limitent la jouissance afin qu'elle ne soit pas nuisible à l'intérêt commun, montrent ce qu'il est sage de prescrire ou d'interdire, harmonisent les différentes actions des membres de la nation, et éloignent le spectre de la « loi de la jungle » qui règne la communauté et détruit la planète et l'espèce humaine lorsque chacun est libre d'agir à sa guise.

Dieu, le Très Haut, dit dans Son Noble Livre : {123. … Quiconque suit Mon guide ne s'égarera ni ne sera malheureux. 124. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement} Sourate 20 : Ta-Ha.

Qui sème le vent, récolte la tempête. L'Islam ne nous empêche pas de raisonner et de moderniser nos instituts et nos technologies, l'Islam nous ordonne juste de penser et d'agir tout en restant dans le cadre du respect de la fontaine de la conscience islamique « Coran » afin de contribuer à la construction de notre monde et d'éviter le mal qui va mener à sa destruction.


Tagué : Kamal Znidar

               Partager Partager