Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 25 Juillet à 13:22

La pauvreté touche 2,2 milliards de personnes, les progrès "encore fragiles"



Genève - Plus de 2,2 milliards de personnes, soit 15 pc de la population mondiale, sont pauvres ou vivent dans le quasi-dénuement, alors que les progrès dans le combat contre ce phénomène restent "encore fragiles", déplore le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).



Dans son rapport annuel publié jeudi, l'agence onusienne souligne que plus de 1,5 milliard de personnes, représentant la moitié de la main d'oeuvre mondiale, sont dans une situation d'emploi informelle ou précaire.
 
Le combat contre la pauvreté exige un effort coordonné au niveau international, recommandent le PNUD qui juge "inacceptable" que tant de gens vivent encore dans une extrême pauvreté ou y soient très exposés.
 
"Les capacités peuvent être renforcées et les choix protégés au niveau national, mais les mesures nationales sont plus facilement mises en oeuvre dans le cadre d'engagements pris à l'échelle mondiale", estiment les auteurs du rapport sur le développement humain 2014.
 
Ce rapport est lancé en plein débat sur la création d'un nouvel agenda de développement, après l'échéance des objectifs du Millénaire pour le développement en 2015.
 
Pour le PNUD, des menaces telles que les crises financières, les fluctuations du prix des denrées alimentaires, les catastrophes naturelles et les conflits constituent autant d'obstacles au progrès.
 
"Réduire la pauvreté et la vulnérabilité des populations dans ce domaine doit demeurer l'objectif central du programme pour l'après-2015", explique-t-il, relevant que son éradication "ne se limite pas à atteindre un taux de pauvreté zéro, mais à le maintenir".
 
Une protection sociale de base est abordable tant que les pays à faible revenu redistribuent des fonds et accroissent leurs ressources internes, avec l'appui de la communauté des donateurs internationaux, poursuit le rapport selon lequel environ 1,2 milliard de personnes vivent avec l'équivalent de 1,25 dollar voire moins par jour.
 
Les personnes vivant dans la pauvreté sont réparties essentiellement sur 91 pays en voie de développement, et 800 millions d'entre elles "sont juste à la frontière de la pauvreté".
 
D'après le document, le chômage est souvent accompagné d'un accroissement de la criminalité, de la violence, de la consommation de drogue et de suicides.
 
"En s'attaquant à ces vulnérabilités, tout le monde pourra partager le progrès, et le développement deviendra bien plus équitable et durable", estime la directrice du PNUD, Helen Clark.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara