Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Benchekroun Mohamed - publié le Mercredi 29 Mai à 10:09

La noircissure de la Société Marocaine






Benchekroun Mohamed
Benchekroun Mohamed
NOIRCISSURE ? N'est ce pas un mot excessif afin d'illustrer  la réalité Marocaine ? Ou est-ce le mot le plus approprié afin de démontrer  les maux de la société marocaine ?

Le Royaume du Maroc vit, certes, une transition politique et démocratique, avec le renforcement et la consolidation des institutions et valeurs démocratique. Le nouveau gouvernement de Benkirane représente bien ce changement, puisqu'il émane du parti vainqueur des élections, qui est le PJD. Le changement de la constitution a été une réponse de la colère du peuple, et une stratégie de stabilisation du régime et du système politique. Ceci, est incontestable, et se doit d'être salué.

D'un point de vue économique, le programme gouvernemental s'est accentué principalement sur une refondation du système sociale, accompagnée d'une bonne gouvernance. Le gouvernement a clairement défini ses objectifs politiques, qui sont triples:

- Réforme du système Social (Reforme de l'éducation, de la santé, et de la justice)

- Veiller à la bonne gouvernance (Lutte contre la corruption)

- Rester sur une dynamique de croissance, tout en veillant à la non dégradation du déficit budgétaire

Hors mis cela, avec l'accompagnement des grands projets royaux, à savoir Le Plan Emergence, le Plan Maroc Vert, Le plan Haleutis, le Maroc s'est doté d'une double compétence, complémentaires, qui ne peuvent mener qu'à la réussite et au développement. Les réformes sectorielles établies par les gouvernements anciens avec l'appui du Roi Mohamed VI d'une part, et  la refondation de l'équité et l'égalité sociale tant attendue par le peuple marocain, représenté par le gouvernement Benkirane, d'autre part, sont les deux principales forces complémentaires.

Mais la Noircissure ne se réside pas à ce niveau. Cette tâche noire, se situe principalement dans l'orientation des mœurs, comportements, et modes de vie qu'adoptent une partie de la population Marocaine. Cette niche de population est dans une position d'influence dans les grandes zones urbaines du Maroc.

Je m'explique, pour être dans l'éclaircissement et la clarté, la société marocaine, subit depuis des décennies, un phénomène, qui touche la population la plus aisée du Maroc, qui est "L'Arrivisme Superficiel et Matériel". Ce dernier conduit les Hommes à adopter des comportements basé sur la véhiculation des richesses matérielles.

Mais le plus inquiétant dans cette réalité, est non l'existence de cette population, mais  sa capacité d'influence vis à vis des autres parties de la population  plus modestes. Elle est devenue même, "un modèle de société".

- Quelles sont les conséquences, de ce phénomène dit "L'Arrivisme Superficiel et Matériel"?

Les conséquences sont multiples, et dangereuses pour Maroc. Tout d'abord, cette nouvelle donne, s'éloigne complètement de notre culture, ainsi que les valeurs de notre religion, l'Islam. Ce modèle de société est une déviation totale de la mentalité du Marocain.  L'Arrivisme Superficiel et Matériel crée ainsi, une fissure entre les parties de cette population et ne conduit en aucun à la cohérence et à la solidarité.

La première conséquence réside sur les transmissions des valeurs. Plus, ce phénomène prend de l'ampleur, et plus les valeurs dégagées seront de l'ordre de l'égoïsme individuel, du matérialisme, de la construction de l'arrogance humaine. Ces valeurs n'honorent pas celui qu'il le véhicule. Car, pour rappel, le réel développement d'une nation, commence d'abords par les normes qui englobent les mentalités du peuple. Tant que les valeurs nobles transmises par Allah ne sont pas imprégnés dans l'esprit du Marocain, le développement intellectuel et humain connaitront des limites.

La seconde conséquence accompagne la première, dans le processus de l'effacement de la pureté humaine, qui est la destruction de la psychologie du marocain. Partant d'une simple logique, qu'il est impossible que tout le peuple soit riche, et cela se confirme pour le contexte marocain, la volonté d'appartenance à ce modèle de société, est devenu la principale motivation d'une grande partie de la population urbaine. Les classes moyennes, et modestes, se tuent et sacrifient des besoins de première nécessité pour l'achat d'un bien luxueux et apparent.  Ce processus là, consistant à plaire au modèle crée de la frustration, de l'angoisse, de l'impatience, et à des prises de décisions pouvant aller même à l'encontre de l'intérêt du concerné. Cette situation psychologique, dérangeante et perturbante pousse cette partie de la population à la recherche de magouilles financières lui permettant de satisfaire leur égo, leur besoin, et pour remplir les critères de bon  arriviste superficiel et mtériel.

La troisième conséquence de ce phénomène est  socio-économique. Plus ce modèle de société prend de l'ampleur, et plus, elle en est une représentation du retard au niveau du développement du pays. Car l'égalité sociale, l'absorbation de la société par une classe moyenne épanouie, sont les premiers symptômes de la bonne santé sociale et économique d'une nation. L'égalité des chances doit être l'adversaire et  l'ennemi principal de cette mouvance destructrice.

En conclusion, l'existence d'une classe aisée est inévitable pour une société. Mais elle se doit d'être responsable, solidaire, modeste, humble. Mais aussi, au niveau  des pratiques, il faut qu'elles soient dans la générosité, afin de converger les efforts de tout un peuple pour la paix et le bonheur de la société. Car incomber la responsabilité du développement au gouvernement seul est un acte de lacheté. Comme Allah l'a bien dit, dans le noble Coran"." En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les (individus qui le composent) ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. ..." Verset 11 Sourate 13 (Ar-Râd) .



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles