Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Vendredi 20 Mars à 11:10

La lauréate marocaine du Prix L'Oréal-UNESCO 2015, Rajaa Cherkaoui El Moursli, honorée au Conseil Exécutif de l'UNESCO



Paris - La scientifique marocaine, Mme Rajaa Cherkaoui El Moursli, lauréate du Prix L'Oréal-UNESCO pour les femmes et la science 2015 aux côtés de quatre autres femmes des sciences, a été honorée, jeudi en compagnie des autres lauréates, au Conseil Exécutif de l'UNESCO en présence de ses 58 membres ainsi que celle des Etats observateurs.



Mme Cherkaoui, professeur à l'Université Mohammed V-Agdal à Rabat, a été choisie pour recevoir ce prix en reconnaissance de sa contribution majeure à l'une des plus grandes découvertes de la physique : la preuve de l'existence du Boson de Higgs, la particule responsable de la création de masse dans l'univers.

La scientifique, spécialiste de la physique des hautes énergies et de physique nucléaire, s'est notamment distinguée par sa collaboration avec l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Tout en relatant son parcours professionnel réussi au Maroc et son expérience internationale, Mme Cherkaoui a, dans son allocution au Conseil Exécutif de l'UNESCO, rappelé que le Maroc avait été le premier Etat africain et arabe à avoir intégré le CERN, ayant saisi, dès le départ, la nécessité et l'importance d'établir une collaboration scientifique à l'échelle internationale.

La scientifique marocaine a insisté, par ailleurs, sur l'idée que soit accordée, dans les pays en voie de développement, une plus grande autonomie financière aux Universités et aux Centres de recherche, et a invité les jeunes femmes à s'investir dans la recherche scientifique, à se battre pour la réalisation de leurs rêves et à contribuer au développement de leur pays.

Pour sa part, Mme Zohour Alaoui, Ambassadeur, Déléguée Permanente du Royaume du Maroc à l'UNESCO, a considéré, dans une déclaration à la MAP, que "la distinction de Mme Cherkaoui, éminente scientifique reconnue à l'échelle internationale, constitue une immense fierté pour la femme marocaine et un exemple parlant pour les jeunes étudiantes marocaines".

Mme Zohour Alaoui a considéré également que "l'importance de cette distinction hautement méritée ne peut nous échapper, tout d'abord, parce qu'il s'agit de la première scientifique marocaine à avoir reçu ce Prix prestigieux. En second lieu, parce que la lauréate marocaine représente non seulement son pays, le Maroc, mais également le continent africain et la région arabe". 

De même, "si cette distinction est une reconnaissance du niveau d'excellence de la lauréate marocaine, elle représente aussi une reconnaissance de son degré d'implication dans le développement de la recherche scientifique notamment à travers la formation et l'encadrement des étudiants marocains". 

Tout en relevant que la scientifique marocaine avait été choisie par un Jury international indépendant composé de 12 membres de la communauté scientifique internationale présidé par le Prix Nobel de chimie (1999), le Pr. Ahmed Zawail, l'Ambassadeur a estimé qu'il était "parfaitement heureux, dans une conjoncture sensible où la lutte contre les discriminations à l'égard des femmes était plus que jamais nécessaire, que le choix du Jury pour l'Afrique et les Etats arabes se soit porté sur une scientifique marocaine, issue d'un pays dont le Chef de l'Etat fait de l'autonomisation de la femme l'une de Ses priorités affirmées et de Ses actions constantes".

Il est à souligner que la cérémonie de remise du Prix L'Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science a eu lieu mercredi soir à l'Université de la Sorbonne à Paris, en présence notamment d'Irina Bokova, Directrice Générale de l'UNESCO et de Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal, de Mme Zohour Alaoui, Ambassadeur, Déléguée Permanente du Royaume du Maroc auprès de l'UNESCO et de M. Saïd Amzazi, Président de l'Université Mohammed V de Rabat, ainsi que d'éminentes personnalités du monde diplomatique, scientifique et culturel. 

Quatre autres lauréates, issues d'autres continents, ont été également récompensées par ce Prix pour leur contribution au progrès de la science dans le monde. Il s'agit du Professeur Yi Xie de l'Université des Sciences et Technologie de Chine Hefei (Chine), du Professeur Thaisa Storchi Bergmann de l'Université Fédérale de Rio Grande Do Sul Porto Alegre, (Brésil), du Professeur Molly S. Shoichet de l'Université de Toronto (Canada) et du Professeur Dame Carol Robinson de l'Université d'Oxford (Royaume-Uni).

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus